Enfant syrien noyé: Le père d'Aylan rentre à Kobané pour inhumer sa famille

IMMIGRATION Le corps du petit Aylan Kurdi (ou Shenu selon sa famille syrienne) a été découvert mercredi matin, gisant sur une plage...

20 Minutes avec AFP
— 
Un policier turc transporte le corps d'un enfant échoué sur une plage de Bodrum en Turquie, après le naufrage d'un bateau transportant des migrants, le 2 septembre 2015
Un policier turc transporte le corps d'un enfant échoué sur une plage de Bodrum en Turquie, après le naufrage d'un bateau transportant des migrants, le 2 septembre 2015 — STR DOGAN NEWS AGENCY

Le père du petit réfugié syrien de trois ans mort noyé, dont la photo sur une plage turque a ébranlé le monde, est rentré vendredi dans sa ville de Kobané pour inhumer sa famille

Abdullah Kurdi est arrivé à la ville-frontière turque de Suruc avec les cercueils du petit Aylan, de son frère de cinq ans et de la mère des enfants, tous morts noyés en tentant de quitter la Turquie pour la Grèce, et a traversé la frontière pour gagner la ville syrienne de Kobané.

Le frère et la mère d'Aylan morts noyés

Le corps du petit Aylan Kurdi (ou Shenu selon sa famille syrienne) a été découvert mercredi matin, gisant sur une plage de la station balnéaire huppée de Bodrum (sud-ouest). Face contre le sable, comme paisiblement endormi.

Non loin de lui, celui de son frère Ghaled, 5 ans, et de leur mère Rihanna, 27 ans, morts noyés avec neuf autres réfugiés syriens qui tentaient de rallier l'île grecque de Kos