La justice turque ordonne la libération de deux journalistes britanniques détenus pour «terrorisme»

MEDIA En revanche, leur traducteur devrait rester en prison...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration: Un drapeau turc.
Illustration: Un drapeau turc. — IPON-BONESS/SIPA

Un tribunal de Diyarbakir (sud-est) a ordonné jeudi la remise en liberté de deux journalistes britanniques arrêtés la semaine dernière en Turquie sur la base d'accusations de «terrorisme», a-t-on appris de source judiciaire.

Ils quitterront la prison «dans les heures qui viennent»

Les deux reporters de la chaîne d'information sur internet Vice News, Jake Hanrahan et Philip Pendlebury, devraient quitter leur prison d'Adana (sud) «dans les heures qui viennent», a précisé cette source à l'AFP, ajoutant que leur traducteur de nationalité irakienne devait rester lui incarcéré.