Enfant syrien noyé: Manuel Valls tweete la photo d’Aylan Kurdi pour montrer «l’urgence d’agir»

REACTION Le Premier ministre participe au concert de réactions après la publication de la photo d’un enfant syrien mort noyé sur une plage…

V.V. avec AFP

— 

Le Premier Ministre Manuel Valls a visité un centre pour femmes et enfants à Calais lundi 31 août 2015.
Le Premier Ministre Manuel Valls a visité un centre pour femmes et enfants à Calais lundi 31 août 2015. — AFP

Manuel Valls est sorti de sa réserve. Quelques heures après la publication de la photo de l’enfant syrien retrouvé mort noyé sur une plage grecque, le Premier ministre n’a pas hésité à la retweeté lui-même sur son compte car elle montre selon lui «l’urgence d’agir».

«Il avait un nom: Aylan Kurdi. Urgence d'agir. Urgence d'une mobilisation européenne», a tweeté le chef du gouvernement, en publiant une des photos montrant un policier turc portant le cadavre de l'enfant.

Douze corps repêchés

Les deux bateaux ayant fait naufrage étaient partis dans la nuit de mardi à mercredi de la ville côtière turque de Bodrum à destination de l'île grecque de Kos, l'un des plus courts passages maritimes entre la Turquie et l'Europe, lorsqu'ils ont chaviré, ont expliqué les garde-côtes turcs.

«Secouez-vous merde!» s'indigne la classe politique

Rapidement prévenus par les cris des naufragés, les sauveteurs ont repêché 12 corps sans vie parmi lesquels celui d'Aylan Kurdi, âgé de 3 ans et dont le frère, Galip, 5 ans, a aussi péri dans le naufrage, selon des médias turcs.

«Le Monde» met la photo en Une

Les photos des deux frères et du cadavre d'Aylan, tee-shirt rouge et short bleu, face contre terre, sur une des plages de la station balnéaire de Bodrum ont envahi les réseaux sociaux.

Les images étaient aussi largement reprises par la presse européenne, y compris par des journaux qui avaient auparavant adopté une ligne dure sur la crise migratoire. Contrairement à la presse britannique, la presse française n'a toutefois pas publié de photo, en dehors du Monde qui la reproduit en une de son édition datée de vendredi.