Un avion de la Malaysia Airlines doit atterrir précipitamment à cause de sanitaires défectueux

MONDE L'appareil s'est posé en Inde...

M.C. avec AFP

— 

Un avion de la Malaysia Airlines à l'aéroport de Kuala Lumpur (illustration).
Un avion de la Malaysia Airlines à l'aéroport de Kuala Lumpur (illustration). — Joshua Paul/AP/SIPA

Il effectuait la même liaison que le MH17 abattu au-dessus de l'Ukraine l'année dernière. Un appareil de la Malaysia Airlines qui reliait Amsterdam à Kuala Lumpur a effectué un atterrissage imprévu en Inde jeudi en raison de sanitaires inutilisables, a indiqué la compagnie.

Le MH19 - code de vol que porte désormais la liaison  depuis le retrait du code «MH17» après le crash au-dessus de l'Ukraine - s'est posé à Chennai, a déclaré une porte-parole de la compagnie. Il devait atterrir à Kuala Lumpur tard jeudi matin. «L'avion a dû atterrir en raison de sanitaires inutilisables», a-t-elle ajouté.

Deux jours après le changement de nom

Les sites de suivi de vol montrent que le MH19 a effectué deux larges virages au dessus de l'Inde avant d'atterrir. Selon la porte-parole, ces manoeuvres s'expliquent par le manque de places de stationnement sur la piste de Chennai, et par la pratique courante qui consiste à brûler l'excès de carburant avant les atterrissages imprévus.

Cet atterrissage survient deux jours seulement après que le transporteur ait annoncé le lancement officiel d'une nouvelle société, la Malaysia Airlines Berhad en remplacement de Malaysian Airline System (MAS) - un changement réalisé par la compagnie dans le but de tourner la page des catastrophes l'ayant affectée l'année dernière.

En juillet 2014, le MH17 avait été abattu, tuant les 298 personnes à bord, dans l'est de l'Ukraine, par, selon l'Ukraine et les États-Unis, les séparatistes pro-russes, grâce à un missile sol-air de type BUK fourni par la Russie. Quatre mois plus tôt, le vol MH370 qui effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin avait disparu avec 239 passagers et membres du personnel à son bord.