Evacuation à Ibiza

ESPAGNE Fausse alerte dans l'aéroport...

— 

Plus de 4.000 personnes ont été évacuées de l'aéroport d'Ibiza samedi et l'interruption des vols a affecté au moins 13.000 passagers au départ et à l'arrivée de l'île, sur un total de 63 vols, a indiqué la société gestionnaire des aéroports espagnols (AENA).

L'aéroport a été évacué samedi, premier jour des grandes vacances, pour des "raisons de sécurité", après qu'un anonyme a appelé le quotidien basque Gara, canal habituel de revendication de l'ETA, organisation indépendantiste basque armée, pour signaler la présence d'un "engin explosif" à l'aéroport d'Ibiza.

Pas d'explosif

Cela n'était qu'une fausse alerte. D'après «El Pais», le colis suspect ne contenait aucune trace d'explosif.

Reprise des activités

Après quatre heures de fermeture de l'aéroport, les vols ont repris à Ibiza.
Mais l'Espagne reste sur le qui-vive depuis l'annonce, le 5 juin dernier, par l'organisation séparatiste basque armée ETA de la rupture de son cessez-le-feu permanent. Car depuis la rupture officielle de la trêve, les médias espagnols s'interrogent sur la forme que prendra la reprise des attaques de l'ETA et pensent que des cibles "touristiques" seront visées de l'organisation armée.