«On est habitué, on a eu l’IRA»

Marine Aubonnet

— 

Après la tentative d’attentat déjouée vendredi près de Piccadilly Circus, les Londoniens ne cèdent pas à la panique. Gare du Nord à Paris, les voyageurs en provenance de Londres paraissaient peu perturbés par l’événement. D’après une jeune Anglaise, la situation est normale de l’autre côté de la Manche. «Si je n’avais pas écouté la radio, je n’aurais rien remarqué», a-t-elle confessé. Un père de famille britannique a indiqué que «le niveau de sécurité était ordinaire».  Seuls les embouteillages provoqués par la sécurisation du centre de Londres semblent avoir troublé les voyageurs. Quatre amies témoignent : «C’était très embouteillé !». Les Londoniens ne semblent pas céder à la psychose après la découverte des voitures suspectes. Un homme d’affaire soupire: «C’est normal. On est habitué, on a eu les bombes de l’IRA.»