«L’attaque suit le modèle habituel d’al-Qaida»

TENTATIVE D'ATTENTAT A LONDRES Luke Roberts, spécialiste du renseignements et de gestion des risques, donne son avis à 20minutes...

Propos recueillis par Eric Albert, à Londres

— 

Luke Roberts, analyste au Janusian Security Risk Management, une entreprise de renseignements et de gestion des risques, répond aux questions de 20minutes.

Scotland Yard a révélé que la voiture piégée trouvée au centre de Londres contenait des clous, des bonbonnes de gaz et de l’essence. La menace était donc très sérieuse…

Le danger était effectivement réel et sérieux. Il faut rester prudent, parce qu’on ne sait pas exactement les dégâts qu’une telle explosion aurait faite, mais cela aurait pu être très violent.

La voiture était près d’une boîte de nuit pleine de monde. Qu’est-ce que cela signifie?

Apparemment, il y avait à l’extérieur de «Tiger Tiger», la boîte de nuit, un panneau qui indiquait le nombre de personnes à l’intérieur. Du point de vue de la sécurité, cela en faisait une cible parfaite. On ne peut pas être certain de qui était derrière, mais l’attaque suit le modèle habituel d’al-Qaida.

La police a été appelée sur place presque par hasard, parce qu’une ambulance avait été appelée dans la boîte de nuit pour un simple malaise. N’est-ce pas inquiétant?

C’est très inquiétant. L’attaque du 7 juillet 2005 (qui a fait 56 morts, Ndlr) n’avait absolument pas été prévue et cette attaque non plus. Espérons que la police pourra rapidement identifier l’homme qui a placé la voiture à cet endroit, grâce aux caméras de surveillance qui étaient dans le rue. Le MI5 (services secrets, Ndlr) affirme qu’elle surveille actuellement 1.600 personnes qui sont impliquées dans des complots contre la Grande-Bretagne. Si c’est l’une d’entre elles, ou quelqu’un qui leur est lié, cela pourrait être assez rapide.

La bombe n’a pas explosée, mais pour les terroristes, n’est-ce pas quand même une victoire, au moins d’un point de vue médiatique?
Pour les terroristes, c’est un échec opérationnel. Mais ils gagnent quand même un élément psychologique, en rappelant la menace qu’ils font peser.

L’alerte terroriste au Royaume-Uni est actuellement fixée à « sévère », ce qui signifie qu’une attaque est très probable. Quel est le risque terroriste actuellement en Grande-Bretagne?
Il n’a jamais été aussi élevé. De plus, ce serait le bon moment pour mener une attaque. Il vient d’y avoir un changement de dirigeant. La nouvelle ministre de l’Intérieur (Jacki Smith, Ndlr) n’a été nommée qu’hier, et elle est relativement inexpérimentée. Stratégiquement, c’est un bon moment pour attaquer le pays.