«Stratégiquement, c'est un bon moment pour attaquer la Grande-Bretagne»

INTERVIEW Luke Roberts, analyste au Janusian Security Risk Management, une entreprise de renseignements et de gestion des risques réagit à la découverte d'une bome...

Propos recueillis par Eric Albert, à Londres

— 

Scotland Yard a annoncé vendredi avoir découvert et neutralisé un engin explosif dans une voiture garée à Haymarket, près de Picadilly Circus, le quartier touristique de Londres, relançant les craintes terroristes à quelques jours du deuxième anniversaire des attentats du 7 juillet 2005.
Scotland Yard a annoncé vendredi avoir découvert et neutralisé un engin explosif dans une voiture garée à Haymarket, près de Picadilly Circus, le quartier touristique de Londres, relançant les craintes terroristes à quelques jours du deuxième anniversaire des attentats du 7 juillet 2005. — Leon Neal AFP

Luke Roberts, analyste au Janusian Security Risk Management, une entreprise de renseignements et de gestion des risques réagit à la découverte d’une bombe au cœur de Londres, vendredi.

Quelle est votre première réaction à la découverte par la police, la nuit dernière, d’une bombe dans une voiture au centre de Londres?


D’après ce qu’on sait pour l’instant, ça ne paraît pas avoir été une attaque bien préparée ni organisée par un opérateur expérimenté. Les témoignages qui ont été recueillis pour l’instant sont limités, mais ils ne donnent pas l’impression d’une bonne coordination. Apparemment, la voiture était conduite de façon erratique, puis elle a eu un léger accident, et ensuite, le chauffeur s’est enfui. Mais on ne sait pas pourquoi cela s’est passé comme cela, ni pourquoi il y a eu un accident. Peut-être que tout cela faisait partie d’un plan d’attaque plus important, mais c’est impossible à dire tant qu’on n’a pas d’informations complémentaires.

La police parle cependant d’un «engin explosif potentiellement viable»…

Ca ne me semble pas très sérieux. Une telle expression peut tout dire, mais s’il n’était que «potentiellement viable», ça semble plutôt faible. Ce qu’on sait, c’est que des bonbonnes de gaz ont été trouvées sur place. Certains témoignages parlent également de clous, mais rien n’est certain.

On ne sait d’ailleurs pas si l’attaque était prévue cette nuit…

En effet. On ne sait pas si la voiture devait être garée là ni s’il s’agissait d’une bombe à retardement. Ni ce que faisait la voiture à cet endroit. Mais rien de tout cela ne semble avoir été très professionnel.

L’alerte terroriste au Royaume-Uni reste actuellement à «sévère», ce qui signifie qu’une attaque est très probable. Quel est le risque terroriste actuellement en Grande-Bretagne?

Il n’a jamais été aussi élevé. De plus, ce serait le bon moment pour mener une attaque. Il vient d’y avoir un changement de dirigeant. La nouvelle ministre de l’Intérieur (Jacki Smith, Ndlr) n’a été nommée que jeudi, et elle est relativement inexpérimentée. Stratégiquement, c’est un bon moment pour attaquer le pays.