Écart de rémunération entre les sexes: Les femmes travaillent 100 minutes gratuitement chaque jour

DISCRIMINATION Au Royaume-Uni, les femmes managers sont payées 22% de moins que les hommes à  poste équivalent, selon une étude...

B.D.

— 

Illustration: Une femme travaille.
Illustration: Une femme travaille. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

100 minutes par jour, soit 57 jours par an. C’est le temps qu’une femme cadre perd à travailler « gratuitement » en Grande-Bretagne du fait de l’écart de rémunération entre hommes et femmes, rapporte ce mardi The Independent.

Le quotidien cite les chiffres de l’étude des salaries nationaux du management 2015, compilés par le Chartered Management Institute (CMI) et l’entreprise XpertHR : le salaire moyen pour une manager Outre-Manche est de 30.612 livres (42.074 euros), alors qu’à travail équivalent, un homme est payé 39.136 livres (53.790 euros).

 Mind the gender pay gap
Courtesy of : Chartered Management Institute

 

Certes, cet écart de 8.524 livres (11.716 euros) est en légère diminution par rapport aux chiffres de 2014, souligne le quotidien. L’an dernier en effet, il s’établissait à 9.069 livres (12.465 euros). Cependant, le pourcentage d’écart de rémunération entre les deux sexes (22 %) est resté le même.

Et, plus on monte dans l’échelle salariale, plus l’écart s’agrandit. Ainsi, au niveau des dirigeants, le salaire moyen des hommes s’élève à 138.699 livres (190.632 euros) quand celui des femmes atteint difficilement 123.756 livres (170.094 euros). De plus, à tous les niveaux salariaux, les femmes gagnent moins de bonus -2.531 livres (3.479 euros) contre 4.898 livres (6.732 euros) pour les hommes.

Plus vieilles, moins payées

Pire, les femmes sont encore plus victimes de cette discrimination salariale en vieillissant. Ainsi, entre 26 et 35 ans, les hommes sont en moyenne 6 % mieux payés que leurs équivalents féminins. Entre 36 et 45 ans, ils le sont 20 % de plus, et entre 46 et 60 ans cet écart atteint les 35 %. Ce dernier chiffre équivaut à 681 heures de travail non rémunérées par an.

En France en 2010, le salaire net en équivalent temps plein d’une salariée cadre s’élevait à 3.314 euros, soit 21,9 % de moins que celui d’un cadre homme (4.246 euros), selon les chiffres du ministère du Travail publiés en mars.