Un homme d'affaires canadien rachète les esclaves sexuels de Daesh

MONDE 7.000 femmes et fillettes yazidies ont été enlevées par les hommes de Daesh en août...

20 Minutes avec agence

— 

Steve Maman, homme d'affaires canadien, a créé une association pour venir en aide et libérer les femmes et enfants esclaves sexuels des hommes de Daesh
Steve Maman, homme d'affaires canadien, a créé une association pour venir en aide et libérer les femmes et enfants esclaves sexuels des hommes de Daesh — Capture d'écran - Nieuws

Face à la situation insoutenable des femmes et enfants, chrétiens et yazidis, vendus comme esclaves sexuels par les hommes de Daesh, un homme a décidé d’agir. Son nom : Steve Maman.

D’origine marocaine, cet homme d’affaires, juif orthodoxe résidant à Montréal (Canada) a créé il y a trois mois la fondation C.Y.C.I. (Christian and Yazidi Children of Iraq). Objectif : libérer les prisonniers détenus par les combattants de l’organisation de l’Etat islamique.

Une collecte de dons a été lancée pour continuer les libérations

Concrètement, celui qu’on surnomme désormais le « Schindler juif » entre [par l’intermédiaire de l’association qu’il préside] en contact avec des courtiers en Irak avec lesquels il négocie [sans chercher à « connaître » le procédé de négociation] la libération des jeunes femmes et enfants moyennant entre 2.000 et 3.000 dollars précise Le Huffington PostA ce jour, Steve Maman affirme que près de 130 enfants ont déjà été sauvés ainsi. Pour aller plus loin, l’homme d’affaires a, le 5 juillet dernier, lancé une campagne en ligne sur le site Gofundme pour récolter des dons et ainsi poursuivre son action. Ce mercredi, plus de 460.000 dollars avaient été recueillis.

Au mois d’août, les combattants de Daesh aurait enlevé 7.000 femmes et fillettes yazidies, réduites à l’état d’esclaves. L’association estime que près de 2.700 d’entre elles sont toujours retenues par l’organisation terroriste.