Israël va libérer 250 prisonniers du Fatah, Abbas veut des négociations de paix

PROCHE-ORIENT C'est ce que vient d'annoncer le Premier ministre israélien à Charm el-Cheikh...

— 

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche "le principe" du transfert de millions de dollars dus aux Palestiniens pour renforcer le président Mahmoud Abbas face au Hamas, à la veille d'un sommet quadripartite en Egypte.
Le gouvernement israélien a approuvé dimanche "le principe" du transfert de millions de dollars dus aux Palestiniens pour renforcer le président Mahmoud Abbas face au Hamas, à la veille d'un sommet quadripartite en Egypte. — David Silverman AFP/POOL
Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a annoncé qu'il comptait libérer 250 prisonniers du Fatah, le mouvement du président palestinien Mahmoud Abbas, lors d'un discours lundi au sommet de Charm el-Cheikh.

Le dirigeant a précisé que les prisonniers en question n'ont «pas de sang sur les mains» et devront s'engager par écrit «à ne pas reprendre d'activités terroristes».

«Il est important que chaque Palestinien comprenne que nous tendrons la main à ceux qui sont prêts à entretenir des relations de paix et de réconciliation avec nous, a-t-il ajouté. Il n'y a pas d'autre solution que deux Etats vivant en paix et en sécurité» côte à côte, a-t-il dit.

Mahmoud Abbas veut reprendre les négociations de paix

De son côté, le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé Ehud Olmert à entamer des «négociations politiques sérieuses selon un calendrier agréé dans le but d'établir un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem pour capitale, vivant au côté d'Israël». Il a également appelé son interlocuteur à «ne pas laisser passer cette occasion historique» de faire la paix avec les Palestiniens.