Al-Qaida solidaire du Hamas

ISLAMISME Le numéro deux du réseau appelle, dans une vidéo, à «soutenir les moujahidine en Palestine»...

— 

Le numéro deux d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a apporté lundi son soutien au mouvement islamiste palestinien Hamas, qui a pris le contrôle de la bande de Gaza, et appelé les musulmans à leur apporter argent et armes.
Le numéro deux d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri, a apporté lundi son soutien au mouvement islamiste palestinien Hamas, qui a pris le contrôle de la bande de Gaza, et appelé les musulmans à leur apporter argent et armes. — AFP/IntelCenter

Al-Qaida à la rescousse du Hamas. Le numéro deux du réseau terroriste, Ayman al-Zawahiri, a apporté son soutien au mouvement islamiste palestinien, dans un enregistrement mis en ligne lundi. Dans une vidéo, mise sur le site Al-Hasbah, Zawahiri affirme que «nous devons aujourd'hui soutenir les moujahidine en Palestine, y compris les moujahidine du Hamas malgré toutes les erreurs de leur direction», référence à la participation du parti islamiste aux élections de janvier 2006.
    
«Nous disons à nos frères, les moujahidine du Hamas, que nous nous tenons, ainsi que toute la nation musulmane, à vos côtés, mais vous devez rectifier votre ligne», ajoute-t-il, en rappelant que le Hamas venait de «prendre le contrôle de Gaza».

«Faire valoir la loi divine sur terre»

    
S'adressant aux dirigeants du Hamas, Zawahiri leur «rappelle deux faits: primo, l'accession au pouvoir n'est pas une fin en soi mais pour faire valoir la loi divine sur terre, et secundo: cet acquis n'est ni total, ni stable car le terrain se prépare actuellement à l'invasion de Gaza». «Unissez-vous avec vos frères les moujahidine en Palestine. Ne suscitez pas de problèmes avec eux et unissez vos rangs avec tous les moujahidine du monde face à une offensive qui se prépare et dans laquelle (...) les Egyptiens et les Saoudiens joueront, comme d'habitude, un rôle grave et ingrat», a-t-il averti, sans autre précision.

L'enregistrement est intitulé «40 ans après la chute d'Al-Qods (Jérusalem)», en référence à l'occupation de Jérusalem-est durant la guerre israélo-arabe de juin 1967.
    
Dans une précédente adresse diffusée en mars, Ayman Al-Zawahiri avait vivement critiqué le Hamas, l'accusant de «soumission» aux Israéliens, après avoir accepté de former un gouvernement d'union nationale avec le Fatah. Auparavant, il s'était élevé contre la tenue des élections dans les Territoires palestiniens.