Turquie: Après l'échec des négociations pour une coalition, les Turcs devraient être rappelés aux urnes

POLITIQUE Des élections anticipées sont «fort probables»...

20 Minutes avec AFP

— 

Le Premier Ministre turc Ahmet Davutoglu delivers le 29 juillet 2015 à Ankara.
Le Premier Ministre turc Ahmet Davutoglu delivers le 29 juillet 2015 à Ankara. — AFP

Le Premier ministre islamo-conservateur turc Ahmet Davutoglu a annoncé jeudi l'échec des négociations avec l'opposition pour former un gouvernement de coalition, indiquant que des élections anticipées étaient «fort probables».

«Nous n'avons pas réussi à assurer une base propice pour la formation d'un gouvernement», a-t-il dit à la presse à Ankara, au terme d'une ultime rencontre avec le chef des sociaux-démocrates au Parlement. Dans ce contexte politique incertain, la livre turque a baissé fortement face au dollar.

Elections législatives en Turquie: Les cinq conséquences du revers d'Erdogan