Un randonneur tué par un ours dans le parc de Yellowstone

ETATS-UNIS L'homme a été partiellement dévoré...

20 Minutes avec AFP
— 
Un grizzli et son petit aperçus dans le documentaire
Un grizzli et son petit aperçus dans le documentaire — LILO/SIPA

Un randonneur a été tué et partiellement dévoré par un ou plusieurs ours, des grizzlis, dans le parc national de Yellowstone, l’un des plus beaux et plus prisés parcs naturels des Etats-Unis, ont indiqué les autorités.

Le corps de la victime a été retrouvé vendredi et bien que les causes de la mort ne soient pas encore clairement établies, le fait qu’elle portait des blessures sur les bras semble montrer qu’elle a été attaquée et tuée par le ou les ours, ont indiqué les gardes forestiers.

Une femelle et son petit impliqués

« Si l’on se base sur les empreintes trouvées sur place, il semble qu’une femelle grizzly adulte et un ourson étaient présents et impliqués dans l’incident » survenu à Yellowstone, dans le nord des Etats-Unis, ont-ils expliqué dans un communiqué.

L’homme était originaire du Montana et travaillait pour l’entreprise qui gère trois cliniques médicales dans le parc. L’alerte a été donnée quand l’homme ne s’est pas présenté à son travail.

Les ours tueurs seront abattus

Les gardes ont installé des pièges à ours et si les grizzlis qui ont attaqué l’homme sont capturés, ils seront abattus. « Nous ne pourrons peut-être pas établir les circonstances exactes de cette attaque mais nous ne prendrons aucun risque concernant la sécurité du public », a déclaré Dan Wenk, le responsable du parc. Plus de trois millions de visiteurs viennent à Yellowstone tous les ans.

Les responsables du parc ont rappelé les consignes de sécurité de base : ne se déplacer que sur les chemins balisés, en groupe de trois personnes ou plus et emmener un produit spray répulsif qui fait fuir les ours.