MH370: Le morceau d'aile et le reste de valise en métropole samedi matin

LIVE Revivez les événements de la journée de ce jeudi après la découverte d'un débris d'avion qui pourrait avoir appartenu au Boeing 777 du vol MH370 de la Malaysia Airlines....

W.M.

— 

Un policier et un gendarme près du débris d'avion retrouvé à la Réunion, le 29 juillet 2015.
Un policier et un gendarme près du débris d'avion retrouvé à la Réunion, le 29 juillet 2015. — YANNICK PITOU / AFP

>> Ce live est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes.

20h46 : Le fragment d’aile trouvé à la Réunion est bien « de même type » que ceux des Boeing 777

Cependant, il faudra des analyses plus poussées pour dire s'il appartient bien au vol MH370 disparu en 2014, ont indiqué des sources proches de l'enquête.

20h09 : Le débris sera bien transporté en métropole « en fin de semaine » pour analyse

Le débris d’avion découvert à La Réunion va être transporté en métropole « en fin de semaine pour être analysé près de Toulouse », a confirmé ce jeudi soir une source judiciaire. Cette pièce longue de 2 mètres doit, sauf imprévu, partir vendredi et arriver à Toulouse samedi, a confirmé une source proche de l’enquête. Elle « fera l’objet d’une expertise judiciaire dans une antenne de la Direction générale de l’armement (DGA) dans le courant de la semaine prochaine », d’après la source judiciaire.

19h: Les débris quitteront La Réunion vendredi et seront en métropole samedi matin

Comme l'indiquait le Premier ministre malaisien en début d'après-midi, le morceau d'aile sera analysé près de Toulouse. Le reste de valise le sera à Cergy-Pontoise, ajoute BFM TV.

18h25 : Si le débris provient du MH370, « notre deuil commence vraiment », dit un proche de victime

« Tant qu’il n’y a pas de preuve de crash, il reste toujours un infini espoir, l’idée qu’il s’est peut-être posé quelque part. Si on a la preuve que ce débris vient de cet avion, il y a une preuve de crash. Et là c’est une autre histoire qui débute et notre deuil qui commence vraiment », a déclaré Ghyslain Wattrelos, qui a perdu sa femme et deux de ses enfants dans la disparition du vol MH 370. « C’est un moment très douloureux pour les familles. Nous voulons savoir la vérité, même si notre dernier petit espoir disparaît », a-t-il ajouté.

« Je suis très content qu’on ait retrouvé ce débris sur le territoire français et j’espère qu’il ne sera pas donné aux gens qui manient depuis le début la désinformation sur le sujet », a affirmé Ghyslain Wattrelos, qui remet en cause depuis des mois les responsables de l’enquête officielle. « L’Australie dit que cette découverte confirme la zone de crash, mais cela ne confirme rien du tout. Je ne crois pas, depuis le début, que l’avion est tombé là où on nous l’a dit. On nous ment depuis la première semaine. On nous a dit que l’avion était tombé comme une feuille, que c’est pour cela qu’on n’avait retrouvé aucun débris. Mais quand le Rio-Paris s’est écrasé, il y a eu plus de 300 débris », a-t-il rappelé.

18h20: Les experts malaisiens ne sont pas arrivés à La Réunion

La source ayant indiqué à l'AFP l'arrivée d'une dizaine d'experts malaisiens peut avant 16h sur l'île a fait une confusion avec une équipe de journalistes de CNN venue d'Abu Dhabi pour couvrir la découverte du débris d'avion.

16h51: Le point sur la découverte à l'heure du goûter...

Ce débris pose cinq questions. Nous y répondons dans cet article:

De quelle partie d’un avion provient le débris ?
Le débris provient-il d’un Boeing ?
Comment une partie du Boeing de la Malaysia Airlines aurait-elle pu se retrouver là ?
Que peut dire le débris des circonstances du crash ?
Si ce n’est pas le vol MH370, alors de quel avion proviendrait le débris ?

15h58: Une dizaine d'experts malaisiens sont arrivés à La Réunion selon une source hôtelière

Les experts sont arrivés dans la matinée, ont déposé leurs bagages et sont immédiatement ressortis, a indiqué un responsable de l'établissement.

15h32: «J'ai vu un truc bizarre sur la rive»
Retrouvez par ici le témoignage de Johnny Bègue qui raconte comment il a repéré le morceau d’aile d’avion échoué sur le rivage réunionnais.
Mickeylin: Mais du coup avec cette découverte, si elle est confirmée, est-ce que les recherches vont reprendre? Et élargir la zone de recherche?
Pour répondre à votre question, Joël Sudre, ingénieur océanographe au CNRS estime que les «images satellites de ce courant enregistrées depuis le crash devraient permettre de localiser rapidement la zone de l'accident». «En faisant des simulations à partir des images satellites, en les reprenant en sens chronologique inverse, on saura d'où viennent les débris. La zone peut être assez grande, assez vaste car les courants sont turbulents mais plus les estimations seront précises, meilleure sera l'estimation de la zone», explique-t-il à l'AFP. Une fois la zone du crash localisée avec ces nouvelles données, les recherches vont sans doute reprendre. D'ailleurs, elles ont commencé au large de La Réunion puisqu'un hélicoptère de la gendarmerie sillonnait la zone de découverte ce jeudi après-midi.
14h37: Quelle actu à La Réunion !
Sinon, l'autre grosse actualité sur l'île, c'est le volcan du Piton de la Fournaise qui est en alerte éruption «probable imminente»...
14h29: Un hélicoptère de la gendarmerie survole la zone
Un hélicoptère de la gendarmerie survolait ce jeudi après-midi la zone maritime où a été trouvé le débris d'avion. L'hélicoptère survolait la zone lentement, faisant parfois du surplace, et un gendarme scrutait la mer avec des jumelles.
@HugoCouturier: Combien il y a d'avions qui ont disparu que l'on as pas retrouvé ? Quel sont les plus connu ? Merci
Vous trouverez quelques réponses dans cet article (ci-dessous) que nous avions fait à l'époque de la disparition du MH370, en mars 2014. On peut citer, entre autres, parmi les aéronefs dont l'ensemble n'a pas été retrouvé, le TWA 800 ou encore le DC-3 de la compagnie Airborne Transport, complètement disparu.
Quand les avions disparaissent des radars en plein vol
Il y a aussi ce diaporama de nos confrères de L'Obs plutôt bien fait...
13h49: Les débris vont être envoyés à Toulouse
Selon la page Facebook du Premier ministre malaisien, les débris d'avion vont être envoyés à Toulouse, au centre DGA Techniques Aéronautiques (DGA TA), centre d'expertise et d'essais au sol de systèmes et équipements aéronautiques, qui dépend de la Direction technique de la Direction générale de l'Armement du ministère de la défense français. Najib Razak ajoute qu'une équipe malaisienne -dont des représentants des ministères des Transports, du département de l'aviation civile et de Malaysia Airlines- est en route vers la Ville Rose, et une seconde vers La Réunion.
 
 

Malaysia has received news from French authorities about airline debris washed up on Reunion, the French island in the... Posted by Najib Razak on Thursday, July 30, 2015

 
@mgb67 : Les grands spécialistes de l'aviation refont surface...ça promet!!!
Oui ! D'ailleurs il n'y a qu'à voir les analyses totalement contradictoires qu'ils livrent sur la pièce retrouvée...
Par exemple, entre l'analyse ici sur le site Linfo.re.
Et le tweet d'un autre spécialiste ici :
Qui faut-il croire?
 

12h34 : Le débris d’avion vient « très probablement » d’un Boeing 777, annonce le Premier ministre malaysien.
Le Premier ministre malaisien, Najib Razak, a déclaré que le débris d’avion venait « très probablement d’un Boeing 777 ».

« Des informations préliminaires suggèrent que le débris vient très probablement d’un Boeing 777, mais nous avons besoin de vérifier s’il vient du vol MH370 » qui a disparu le 8 mars 2014 sans laisser de trace, a déclaré Najib dans un communiqué sur son compte Facebook.

12h18: Emotion chez les familles de victimes
Emotion et anxiété des proches de victimes du Boeing 777 de Malaysia Airlines (vol MH370) disparu en mars 2014. Sara Weeks, la soeur du passager néo-zélandais Paul Weeks à bord de l'appareil, a raconté qu'elle ne se «sentait pas bien» quand elle a vu les premières informations à la télévision. «Il ne se passe pas un jour sans que je ne pense pas à (ce qui s'est passé). J'ai de l'espoir, et d'un autre côté, je n'en ai pas. Je pense que tant qu'on ne sait pas, on espère», a-t-elle dit.
Le Malaisien G. Subramanian a raconté qu'il avait le coeur brisé à chaque fois que des amis ou membres de sa famille lui parlaient de son fils S. Puspanathan, qui était dans l'avion. «J'espère qu'il va se confirmer qu'il s'agit bien du MH370. Je veux en finir avec ce mystère. Mais nous espérons encore que Puspanathan est toujours vivant», a-t-il dit.
12h05: L'identification de la pièce ne devrait pas être longue...
Plusieurs experts estiment que l'identification de la pièce retrouvée ne devrait prendre que quelques heures aux enquêteurs du BEA. Le Docteur Stephen Wright, de l'Université de Leeds, a dit à la BBC que l'identification d'un avion était «un peu comme notre dentition», chaque partie ayant un numéro de série unique. Si techniquement, l'opération n'est pas compliquée, la communication des résultats est une autre question, vu la réputation du BEA, instance taxée régulièrement de «manque de transparence».
11h48: Qu'est-ce qu'un flaperon?
La pièce retrouvée ressemble au flaperon d'un Boeing 777. Ce volet mobile, placé le long du bord de fuite des ailes, est mis en action et cabré lors de l’atterrissage, afin d’accroître la portance de l’aile tandis que la vitesse de l’avion diminue à l’approche du sol, rappellent nos confrères de Ouest-France. Il est aussi utilisé en vol pour stabiliser l'avion quand il traverse des zones de turbulences.
11h40: Le débris a failli finir en objet de décoration
Selon LInfo.re, le morceau d'aile retrouvé a failli finir en objet de décoration, tant la portée de la découverte n'avait pas été imaginée par ceux qui sont tombés sur le débris. Johnny Bègue, un salarié de la ville chargé de nettoyer la plage, raconte: «J'étais en train de chercher sur le bord de la mer un galet afin de m'en servir comme pilon pour un kalou quand j'ai aperçu le débris d'avion. On est venu le chercher pour que la mer ne le reprenne pas. Puis on l'a mis sur le site pour faire une décoration».
11h18: Bizarre, bizarre...
Des phénomènes étranges entourent la découverte de ce débris. La preuve sur cette photo prise à La Réunion quelques instants après qu'une valise en lambeaux a été retrouvée au même endroit que le débris d'avion.

#NePasDonner@MangerAuxComplotistes
11h10: A quel avion peut appartenir le débris?
Il n'y a pas que le MH370 qui est porté disparu autour de La Réunion. On fait le point sur les autres avions qui se sont crashés à proximité come le l’A310 de la Yéménia ou plus proche encore, le Piper Aztec. C'est par ici...
10h42: La bataille d'experts a commencé...
Alors que Xavier Tytelman, expert en aéraunotique, considère qu'il y a de fortes chances pour que le débris soit celui d'un Boeing 777, Christophe Naudin, un autre spécialiste de la sûreté aérienne, dit être «certain» que la pièce ne provient du MH370 de la Maylasia Airlines.
 
Dans les commentaires ci-dessous: Vous êtes d'accord avec Xavier Tytelman, dîtes #TeamTytelman - Pour Christophe Naudin on lance le hashtag #TeamNaudin...
10h40: «Aucune hypothèse exclue», selon la préfecture de La Réunion
La provenance du débris «n'est pas identifiée» et «aucune hypothèse n'est exclue, y compris la provenance d'un Boeing 777», a indiqué jeudi matin la préfecture de La Réunion. Le BEA a «été saisi afin de coordonner l'enquête française et l'enquête internationale, conduite notamment par les experts malaisiens et australiens», précise la préfecture dans un communiqué.
 
/photo/1
 
10h25: Des enquêteurs du BEA en route pour La Réunion
Des enquêteurs du bureau d'enquête et analyse (BEA) sont partis pour La R2union pour analyser le débris d'avion.
10h16: Le point sur cette découverte dans une vidéo «maison»...
10h12: Une valise retrouvée au même endroit
Une valise en lambeaux a été retrouvée dans le même secteur de découverte du débri d'avion mercredi, rapporte le site internet du Journal de La Réunion. Reste à savoir si cette valise a un lien avec le débris.
10h08: Les crustacés incrustés depuis un an?
Selon le site internet du Journal de La Réunion, les crustacés qui sont fixés sur le débris se sont incrustés depuis plus d'un an. Le quotidien a demandé à un chercheur en biologie marine de l’Ecole Navale de Brest d'analyser les photographies. Joseph Poupin estime que les animaux appartiennent à l’espèce Lepas Anatifera qui vit en eaux tempérées ou chaudes. Selon lui, ils auraient été fixés sur le débris depuis «plusieurs mois ou une année», ce qui correspondrait avec la date du crash du MH370.
10h02: Pour Boeing, le débris viendrait bien d'un 777
La piste du MH370 se préciserait... La chaîne américaine CNN rapporte que selon un expert de Boeing, le débris retrouvé à La Réunion provient bien d'un 777, identique à l’appareil disparu de la Malaysia Airlines.
9h38: Les courants marins ont pu rejeter ce débri jusqu'à La Réunion
La zone de recherche est lointaine. Mais l'étude des courants marins rend cohérent ce scénario.
9h26: Des similitudes «incroyables»
Sur la base de photos reçues de la pièce, un expert français en sécurité aérienne, Xavier Tytelman, a relevé «des similitudes incroyables entre le flaperon d'un #B777 et le débris retrouvé».
Sur son blog spécialisé, Xavier Tytelman précise qu'une référence est «indiquée sur le débris: BB670». «Ce code ne correspond ni à l'immatriculation d'un avion, ni au numéro de série d'un appareil. Par contre, si ce flaperon appartient bien au MH370, alors il est clair que cette référence permettra de l'identifier rapidement. Dans quelques jours, nous aurons une réponse définitive», ajoute-t-il.

9h24: La Malaysian Airlines trouve que c'est «prématuré»

La compagnie aérienne Malaysia Airlines a jugé qu'il serait «prématuré» pour elle «de spéculer sur l'origine» du débris, qu'elle identifie comme un «flaperon». Les flaperons sont de petits volets disposés en bordure des ailes des avions, que les pilotes actionnent au décollage ou à l'atterrissage.