Attentat et représailles balaient une trêve mort-née

© 20 minutes

— 

La riposte attendue d’Israël à l’attentat-suicide de mardi à Jérusalem a finalement eu lieu, hier. Après avoir mené une opération militaire dans trois villes de Cisjordanie durant la nuit, l’armée a mené un raid contre un haut dirigeant politique du Hamas, à Gaza. Ismaïl Abou Chanab, considéré par les Palestiniens comme un modéré, et ses deux gardes du corps ont été tués. Le Premier ministre palestinien, Mahmoud Abbas, a dénoncé un « crime odieux ».