Pourquoi Laurent Fabius risque de ne pas être bien accueilli en Iran

DIPLOMATIE Le ministre Français est arrivé à Téhéran ce mercredi matin…

W.M.

— 

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à l'ambassade de France à Téhéran, peu après son arrivée en Iran, le 29 juillet 2015
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à l'ambassade de France à Téhéran, peu après son arrivée en Iran, le 29 juillet 2015 — Behrouz Mehri AFP

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, est arrivé mercredi matin à Téhéran avec pour objectif de relancer les relations bilatérales après l’accord nucléaire conclu le 14 juillet dernier entre l’Iran et les grandes puissances. Mais on voyage n’est pas du goût de tout le monde. Surtout en Iran où il ne sera pas accueilli chaleureusement par tous…

  • Fermeté dans le dossier du nucléaire

Les conservateurs iraniens reprochent à la France sa fermeté lors des négociations concernant le nucléaire. L’agence Fars, proche des conservateurs, a cité un des anciens représentants du Guide suprême Ali Khamenei, Mjtaba Zolnour, qui considère Laurent Fabius comme « un ennemi venant dans notre pays ». Par ailleurs, dix députés iraniens ont demandé à leur ministre des Affaires étrangères d’annuler la venue du ministre français à Téhéran.

  • Affaire du sang contaminé

Les anti-Fabius iraniens brandissent l’affaire du sang contaminé. Mjtaba Zolnour relève qu’il arrive « pendant la semaine du soutien aux hémophiles, ce qui nous rappelle nos chers compatriotes qui sont morts à cause de l’importation de sang contaminé dont le principal responsable est Fabius ». Le scandale sanitaire avait à l’époque dépassé les frontières. Du sang contaminé avait été exporté, dont en Iran, où plusieurs centaines de personnes avaient été infectées et étaient mortes. Si le ministre français a été innocenté par la justice en 1999, les Iraniens ne l’entendent pas ainsi. « Ces produits sanguins contaminés sont entrés en Iran avec l’ordre de Fabius alors qu’ils n’ont pas été testés », écrit ainsi l’agence Fars, rapporte L’Express. Sur Twitter, circulent des montages photo de Fabius détourné en vampire. Il est régulièrement accusé d’être l’homme qui a diffusé le virus du Sida en Iran.

  • Un passif lourd sous Mitterrand

Les Iraniens conservateurs lui reprochent aussi la position de la France aux côtés de l’Irak lors de la guerre qui l’a opposé à l’Iran entre 1980 et 1988. Laurent Fabius, alors à la tête du gouvernement, a évidemment défendu le soutien à Bagdad.