110 personnes mortes dans l'explosion d'un pipeline en Corée du Nord

ASIE L'accident s'est produit il y a dix jours...

— 

Cent-dix personnes sont mortes il y a dix jours en Corée du Nord lors de l'explosion d'un pipeline dans le nord-ouest, a indiqué mardi l'organisation humanitaire sud-coréenne Good Friends. L'ensemble des victimes ont péri dans les flammes quand le pipeline a explosé dans le comté de Sonchon, dans la province de Pyongan-Nord le 9 juin.

Une responsable de l'organisation, Noh Oh-jae, a indiqué que l'accident avait eu lieu au moment où des villageois s'étaient rassemblés autour d'un pipeline afin de récupérer du carburant qui s'en échappait en raison d'une fuite. «L'essence s'était déversée du pipeline en fuite jusque dans les rizières de Sonchon, ce qui avait attiré de nombreux villageois» alors que les Coréens du Nord subissent une pénurie chronique d'énergie, en particulier d'essence dont plus de 90% est importé de Chine. «Quelqu'un a allumé un feu par erreur», provoquant l'explosion.

L'incendie maîtrisé le lendemain matin


Les services de renseignements sud-coréens n'ont pas été en mesure de confirmer ces informations.

Le pipeline transportait de l'essence provenant d'un complexe pétrochimique de Pihyon, près de la frontière avec la Chine, vers le comté de Taedong, à l'ouest de la capitale Pyongyang. L'incendie n'a été maîtrisé que le lendemain matin, après la mobilisation des services des villes voisines.