VIDEO. L'ex-président tchadien Hissène Habré amené de force au premier jour de son procès

JUSTICE Il est jugé devant un tribunal spécial à Dakar pour «crimes contre l'humanité, crimes de guerre et crimes de torture»...

B.D. avec AFP

— 

L’ancien président tchadien Hissene Habre quitte le tribunal spécial de Dakar, après une audience, le 3 juin 2015.
L’ancien président tchadien Hissene Habre quitte le tribunal spécial de Dakar, après une audience, le 3 juin 2015. — AFP

L'ex-président tchadien Hissène Habré a été amené de force ce lundi au tribunal spécial devant le juger pour «crimes contre l'humanité, crimes de guerre et crimes de torture», a constaté une journaliste de l'AFP.

Hissène Habré, 72 ans, vêtu de blanc et coiffé d'un turban, a été porté dans le box des accusés des Chambres africaines extraordinaires (CAE), au palais de justice de Dakar, par des agents de l'administration pénitentiaire. Il a levé le poing et crié «Allah akbar» («Dieu est grand»).