Irak: Près de 100 morts dans un attentat à la voiture piégée

TERRORISME L'attaque a été revendiquée par Daesh...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo prise le 18 juillet 2015 du cratère formé par l'explosion d'une voiture piégée revendiquée par l'EI dans la ville à majorité chiite de Khan Bani Saad au nord de Bagdad
Photo prise le 18 juillet 2015 du cratère formé par l'explosion d'une voiture piégée revendiquée par l'EI dans la ville à majorité chiite de Khan Bani Saad au nord de Bagdad — AHMAD AL-RUBAYE AFP

Le bilan de l'attentat suicide dévastateur à la voiture piégée mené par le groupe Etat islamique (EI) au nord de Bagdad s'est alourdi samedi, atteignant 90 morts et 17 disparus, a indiqué un responsable.

Il y a également eu 120 blessés, selon Abbas Hadi Saleh, le principal responsable de la localité de Khan Bani Saad où a eu lieu l'attentat vendredi, une ville majoritairement chiite située à 20 km au nord de Bagdad. «Le bilan atteint à présent 90 morts et 120 blessés, et nous avons entre 17 et 20 disparus», a déclaré Abbas Hadi Saleh, sur les lieux de l'attentat, qui a tué 15 enfants.

Le kamikaze au volant de son véhicule bourré d'explosif, a déclenché sa charge en plein milieu du marché de la ville à la veille de l'Aïd el-Fitr, la fête qui marque la fin du ramadan.

Une période sensible

«Chaque année (pendant le ramadan), il y a une attaque à la bombe. On nous reproche d'être chiite», a déploré Abbas Hadi Saleh, soulignant qu'il s'agissait du pire attentat commis dans la province de Diyala depuis 2003.

Khan Bani Saad se trouve dans cette province que le gouvernement a déclarée en janvier «libérée» des djihadistes, mais où les attaques ponctuelles sont en hausse.

L'organisation Etat islamique (EI) a revendiqué l'attentat sur des forums djihadistes, précisant que la voiture contenait trois tonnes d'explosifs. L'attentat est l'un des plus meurtriers depuis l'offensive fulgurante des djihadistes en juin 2014 dans tout l'Irak.