Abbas forme un cabinet d'urgence

©2007 20 minutes

— 

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, tente de reprendre la main. Alors que la bande de Gaza est tombée vendredi aux mains du mouvement islamiste Hamas, Abbas a nommé hier un cabinet d'urgence. Salam Fayyad, un économiste sans étiquette, remplace le Premier ministre issu du Hamas, Ismaïl Haniyeh, qui dirigeait jusque-là un gouvernement d'union.

Abbas, qui a déclaré hors la loi les forces du Hamas hier, s'est vu attaqué en retour sur la légitimité du cabinet d'urgence. « La seule légitimité dont peut se targuer [ce gouvernement] est la reconnaissance de l'administration américaine et de l'occupation israélienne », a affirmé le Hamas. De fait, le Premier ministre israélien, Ehoud Olmert, dont le gouvernement boycottait le cabinet précédent, a affirmé qu'il traiterait avec celui-ci.

Quant aux Gazaouis, ils sont manifestement inquiets. Des centaines de personnes se ruaient hier sur les échoppes et les stations-service pour s'approvisionner en cas de pénurie. Par crainte que le Hamas ne se livre à des purges, d'anciens membres des services de sécurité fidèles au Fatah tentaient par centaines de fuir le territoire.

Sur www.20minutes.fr

Retrouvez les derniers développements

otage Le groupe palestinien qui détient Alan Johnston, le journaliste de la BBC enlevé à Gaza en mars, a menacé de le tuer faute d'un accord pour sa libération, qui semblait pourtant imminente hier.