Selon Granda, qui part pour Cuba, Ingrid Betancourt est vivante

©2007 20 minutes

— 

Rodrigo Granda, le responsable de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), libéré début juin, a annoncé samedi qu'il allait quitter la Colombie pour Cuba. Il va y poursuivre sa mission de médiateur pour la paix au service des Farc. L'homme, qui purgeait une peine de vingt et un ans de prison, a été remis en liberté le 4 juin par le président colombien à la demande du président français. Sa libération visait à aider celle d'otages des Farc, dont Ingrid Betancourt. Selon Granda, la Franco-Colombienne est toujours en vie. « Elle n'est pas morte. Le commandant Raul Reyes [numéro deux des Farc] a dit qu'elle était en bonne santé physiquement et intellectuellement et qu'il n'a pas été possible d'envoyer des preuves de vie à cause des opérations terrestres et aériennes », a-t-il déclaré dans une interview à l'AFP.