Le Hamas prend «des mesures concrètes» pour la libération de Johnston

— 

Un correspondant britannique de la BBC a été enlevé lundi par des hommes armés dans la bande de Gaza, ont indiqué des sources sécuritaires palestiniennes.
Un correspondant britannique de la BBC a été enlevé lundi par des hommes armés dans la bande de Gaza, ont indiqué des sources sécuritaires palestiniennes. — Wesam Saleh AFP/Maanimages

Le Hamas a commencé à prendre «des mesures concrètes» pour permettre la libération du journaliste de la BBC Alan Johnston. C’est en tout cas ce qu’a indiqué vendredi sa branche armée, les Brigades Ezzedine al-Qassam, au lendemain de la prise de contrôle de la bande de Gaza par le mouvement islamiste.

Le Premier ministre palestinien limogé, Ismaïl Haniyeh, a assuré vendredi que la victoire militaire du Hamas dans la bande de Gaza allait permettre de «rendre plus facile» la libération du journaliste de la BBC, dans un entretien réalisé vendredi à Gaza avec le quotidien «Le Figaro».

Les autorités britanniques «inquiètes»

Les autorités britanniques se sont toutefois dites «très inquiètes», vendredi, sur le sort de Johnston. «La situation qui prévaut maintenant à Gaza est très inquiétante de ce point de vue», a souligné à Londres un diplomate britannique de haut niveau.

Correspondant de la BBC à Gaza depuis avril 2004, Alan Johnston, 45 ans, a été enlevé le 12 mars par des hommes armés alors qu'il rentrait à son domicile en voiture, selon des sources de sécurité palestiniennes. Son enlèvement avait été revendiqué le 9 mai par l'Armée de l'islam dans un enregistrement sonore. Une première vidéo du journaliste pris en otage a été diffusée le 1er juin dans laquelle il affirme être en bonne santé.