La piste de la lettre anonyme abandonnée

D'après AFP

— 

Cinq jours après la disparition d'une fillette anglaise de trois ans, dans une station balnéaire du sud du Portugal, les enquêteurs portugais suivaient lundi la piste d'un ravisseur, qui pourrait être britannique, et élargissaient le périmètre des recherches.
Cinq jours après la disparition d'une fillette anglaise de trois ans, dans une station balnéaire du sud du Portugal, les enquêteurs portugais suivaient lundi la piste d'un ravisseur, qui pourrait être britannique, et élargissaient le périmètre des recherches. — AFP

La police portugaise, chargée de l'enquête sur la disparition de la petite Britannique Maddie, a abandonné vendredi, «faute de preuves», les recherches, déclenchées à la suite d'une lettre anonyme, dans une zone proche de Praia da Luz (sud).

La Garde nationale républicaine a levé les barrages qu'elle avait établis sur les routes menant à ce secteur que les inspecteurs de la PJ ont sillonné pendant plusieurs heures, accompagnés de chiens.

La zone, d'une vingtaine de km2, englobe les villages de Arao et Odiaxere, au nord de Lagos, et correspondrait à celle signalée par la lettre anonyme et les cartes reçues lundi par le quotidien néerlandais «De Telegraaf».

«au nord d'un chemin»

L'auteur de la missive y affirmait que le corps de la fillette se trouve «au nord d'un chemin, sous des arbres et des roches à cinq ou six mètres de la route», dans un terrain désertique et accidenté à 15 km au nord de Praia da Luz.