Pakistan : Première rencontre officielle entre le Premier ministre et Malala

ENTREVUE « Il a dit que mon pays était toujours là pour moi », a raconté Malala, jeune pakistanaise lauréate du prix Nobel de la paix en 2014…

Fabrice Pouliquen

— 

Malala Yousafzai, lauréate du prix Nobel de la paix, au sommet de l'Onu sur l'éducation à Oslo.
Malala Yousafzai, lauréate du prix Nobel de la paix, au sommet de l'Onu sur l'éducation à Oslo. — AFP

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a rencontré mercredi pour la première fois officiellement sa compatriote Malala Yousafzai, lauréate du prix Nobel de la paix, en marge d'un sommet de l'Onu sur l'éducation à Oslo.

Une photo de la conversation entre la jeune militante du droit à l'école, qui aura 18 ans dimanche, et le chef de gouvernement de 65 ans a été publiée sur Twitter par le parti au pouvoir, la Ligue musulmane du Pakistan.

«Il a dit que mon pays était toujours là pour moi. Et j'ai dit que ma responsabilité en tant que Pakistanaise était de retourner au Pakistan et d'aider les gens là-bas», a déclaré Malala à la télévision NRK.

Elle n’est pas retournée au Pakistan depuis octobre 2012

Scolarisée en Grande-Bretagne, elle n'est pas retournée dans son pays natal depuis une tentative d'assassinat en octobre 2012, et est la cible de la haine de nombreux Pakistanais qui lui reprochent de donner une mauvaise image du pays.

Nawaz Sharif ayant indiqué qu'elle aurait le soutien du gouvernement si elle venait en visite officielle, elle a répondu que cela devrait coïncider avec des vacances scolaires.

Les deux interlocuteurs s'étaient déjà brièvement parlé en marge d'une assemblée générale de l'Onu en septembre 2013, mais sans caractère officiel.

Nawaz Sharif et son homologue indien Narendra Modi avaient décliné l'invitation à la cérémonie de remise du prix Nobel à Oslo en décembre à Malala et à un militant indien du droit des enfants, Kailash Satyarthi.