Google confond le portrait de deux jeunes afro-américains avec des gorilles

WEB Le tag a été corrigé…

A.Ch.
Des photos taggués
Des photos taggués — @jackyalcine

La nouvelle version de l’application photos de Google commet des erreurs, de grosses erreurs. Notamment dans l’attribution automatique des tags, ces mots-clés qui s’appliquent aux photos lorsque le logiciel reconnaît de la nourriture ou des paysages, par exemple. Mais ce lundi, un jeune afro-américain a eu la mauvaise surprise de découvrir que des portraits pris avec sa petite amie avaient été taguées « gorilles » par Google.

And it’s only photos I have with her it’s doing this with (results truncated b/c personal) : pic.twitter.com/h7MTXd3wgo
— diri noir avec banan (@jackyalcine) June 29, 2015

Des gens « taggués comme étant des chiens »

Rapidement, les équipes de Google ont répondu au message de Jacky Alcine afin de résoudre le problème. « Quel genre d’échantillon d’images avez-vous collecté pour aboutir à ce résultat ? », les avait interpellé le jeune programmeur informatique. C’est le chef de l’architecture des applications sociales de Google qui lui a répondu directement. Le problème serait lié à la couleur de la peau et à l’éclairage de la photo : « Nous avions le problème avec toutes sortes de gens taggués comme étant des chiens, pour les mêmes raisons », a expliqué Yonatan Zunger.

@jackyalcine skin tones and lighting, etc. We used to have a problem with people (of all races) being tagged as dogs, for similar reasons.
— Yonatan Zunger (@yonatanzunger) June 29, 2015