VIDEO. Attentat en Tunisie: Ce que l'on sait de l'attaque terroriste qui a fait 38 morts à Sousse

TERRORISME «20 Minutes» fait le point sur l'attaque commise ce vendredi...

C.B.

— 

Photo prise en 2013 montrant des touristes profitant de la plage d'un hôtel quatre étoiles situé à proximité de la station balnéaire de Sousse
Photo prise en 2013 montrant des touristes profitant de la plage d'un hôtel quatre étoiles situé à proximité de la station balnéaire de Sousse — BECHIR BETTAIEB / AFP

Une journée noire. Après l’attaque contre des civils à Kobané en Syrie (120 morts), l’attentat suicide dans une mosquée du Koweït (25 morts), l’attaque contre un site industriel de l’Isère (1 mort), un nouvel attentat s’est déroulé en tout début d’après-midi en Tunisie. 20 Minutes fait le point.

Que s’est-il passé?

L’attaque s’est déroulée dans la zone touristique de Sousse, ville située à environ 140 km au sud de Tunis. Un homme armé a fait irruption sur une plage située devant l'hôtel Riu Imperial Marhaba et a ouvert le feu. «J'ai entendu des coups de feu et je suis sorti voir ce qui se passait. J'ai vu quelqu'un tirer sur des touristes âgés (sur la plage). Ils sont morts», a raconté Slim Brahim, le pâtissier de l'hôtel. «J'ai cherché à me cacher parce que j'ai vu le terroriste entrer dans l'hôtel du côté de la piscine. Il a ensuite jeté une grenade près de la piscine».

L'assaillant de cette « attaque terroriste », comme l’a précisé le porte-parole du ministère, Mohamed Ali Aroui, a été abattu, mais Aroui n’écarte pas la possibilité que d’autres terroristes aient participé à l’attaque. D'après le secrétaire d'Etat aux affaires sécuritaires, Rafik Chelly, l'auteur de l'attentat abattu «est Tunisien, originaire de la région de Kairouan [l'une des villes saintes de l'islam, située dans le centre de la Tunisie]. C'est un étudiant, qui s'est fait passer pour un vacancier se rendant à la plage. «Il est entré par la plage, habillé comme quelqu'un qui allait se baigner, et il avait un parasol avec dedans son arme. Puis arrivé à la plage, il a utilisé son arme, a-t-il raconté. Cette personne n'était pas connue (de nos services)».

Localisation de Sousse en Tunisie - VL/FH, L. Saubadu / V.Lefai / AFP

Quel est le bilan?

A l’heure actuelle, outre l’assaillant, 38 personnes sont décédées. Parmi elles, au moins 13 seraient des touristes étrangers, avance la radio tunisienne Jawhara. La plupart des victimes sont britanniques, a annoncé le Premier ministre tunisien Habib Essid vendredi soir. «Après viennent les Allemands, après les Belges et après d'autres nationalités», a-t-il déclaré lors d'un point de presse, en évoquant également des victimes françaises. Le Premier ministre a en outre indiqué que le bilan s'élevait à 38 morts, et non 39 comme annoncé précédemment, l'un des corps s'étant avéré être celui de l'assaillant.

Il y aurait également 39 personnes blessées, notamment de nationalités britannique, belge, allemande et norvégienne. Une cellule de crise a été activée au Quai d’Orsay pour renseigner les familles des Français se trouvant à Sousse.

Quels sont les précédents?

Cette attaque survient un peu plus de trois mois après l'attentat sanglant contre le musée du Bardo à Tunis revendiquée par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). 21 touristes et un policier tunisien avaient été tués. L'an dernier, un kamikaze s'était fait exploser sur une plage de Sousse, sans faire de victimes. Des événements qui ne sont pas sans conséquences économiques pour la Tunisie: entre le 1er novembre 2014 et le 30 avril 2015, le pays a enregistré une baisse des voyageurs français de 26,8%, d’après le Syndicat des entreprises de tour-opérating (Seto). Et les réservations des Français pour la Tunisie cet été sont en chute libre de 37,7%.