Espagne: Deux morts et un blessé dans des lâchers de taureaux

FAITS DIVERS Mercredi, deux hommes ont été tués après avoir été encornés et un autre a été blessé lors de lâchers de taureaux pendant les fêtes taurines en Espagne...

20 Minutes avec AFP

— 

Un taureau s'élance lors du premier lâcher de "toros" pour les fêtes de San Fermin, à Pampelune, le 7 juillet 2011. Image d'illustration.
Un taureau s'élance lors du premier lâcher de "toros" pour les fêtes de San Fermin, à Pampelune, le 7 juillet 2011. Image d'illustration. — REUTERS/Joseba Extaburu

La fête taurine a viré au drame. Mercredi, un homme de 40 ans est mort après avoir été encorné à Coria, dans l’ouest de l’Espagne.

Une vidéo, publiée par certains médias, montre un taureau fonçant vers la foule qui s’agglutine derrière les barreaux de l’arène. Le bovin plante ses cornes dans l’abdomen d’un homme et le soulève à un mètre du sol. Blessée à l’abdomen et au thorax, la victime, un Espagnol, a succombé à un arrêt cardiaque à l’hôpital.

Le taureau a été abattu jeudi.

« C’est une fête très dangereuse », dit le maire

« Malheureusement, lors d’une fête comme celle de la Saint Jean, ces choses se produisent parfois : c’est une fête très dangereuse, avec des taureaux dans les rues et avec un grand risque d’accidents », a regretté Jose Manuel Garcia Ballestero, le maire de Coria, assurant qu’il « n’y a pas eu de failles dans la sécurité ».

Un autre homme de 80 ans est décédé mercredi des suites de ses blessures, deux jours après avoir été encorné à l’abdomen lors d’un lâcher de vaches dans les rues d’Ampolla de Mar, en Catalogne (nord-est), avant le lâcher d’un taureau dévalant les rues avec des boules enflammées au bout des cornes, une tradition locale.

Un blessé jeudi soir

L’homme, pourtant habitué des fêtes taurines et alerte malgré son âge, s’est laissé surprendre à l’arrivée des vaches. L’une d’elles « est parvenue à passer une corne » entre les barreaux de la barrière qui protège les spectateurs et « lui a donné deux ou trois coups de cornes dans le ventre », a expliqué le maire de la ville Francesc Arasa.

Jeudi soir, un jeune homme de 23 ans a, lui, été blessé lors d’un lâcher de taureaux dans les rues de Coria. « Ses jours ne sont pas en danger », a indiqué un porte-parole de la région d’Extrémadure.