Les islamistes de Daesh entrent de nouveau dans la ville kurde de Kobané

TERRORISME Le groupe terroriste en avait été chassé au mois de janvier…

Vincent Vanthighem
— 
Deux combattants kurdes dans la ville de Kobané, en Syrie.
Deux combattants kurdes dans la ville de Kobané, en Syrie. — LAURENCE GEAI/SIPA

Les stigmates des combats passés sont encore visibles. Et ils risquent fort de s’agrandir. Des djihadistes du groupe Daesh sont entrés, à nouveau, jeudi dans la ville kurde syrienne de Kobané par le nord. Ils en avaient été chassés en janvier après avoir passé quatre mois à tenter de s’en emparer.

Diaporama: Kobané dévastée mais Kobané libérée

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), cinq personnes ont été tuées dans un attentat suicide mené par Daesh et des affrontements opposent des djihadistes aux forces kurdes dans le centre de cette ville frontalière de la Turquie.

Une ville stratégique

La ville de Kobané est stratégique pour les djihadistes de Daesh. En s’en emparant, ils pourraient s’octroyer sans discontinuité une large bande de territoire à la frontière syro-turque.


Carte de localisation de la ville de Kobané. - GOOGLE MAP


C’est la raison pour laquelle la coalition internationale n’avait pas hésité à intervenir dès le mois d’octobre 2014 par des bombardements pour empêcher les terroristes de s’en emparer. Il avait fallu quatre mois de combats meurtriers pour que Daesh quitte ce secteur.