Verdict sans merci au Maroc

© 20 minutes

— 

Quatre peines de mort et de lourdes condamnations pour les autres prévenus, dont une quarantaine de réclusions à perpétuité : par sa sévérité, le verdict rendu dans la nuit de lundi à mardi par le tribunal de Casablanca confirme le combat sans merci des autorités marocaines contre les islamistes intégristes. C’est sous haute surveillance que s’est déroulé ce procès des 87 membres présumés de la Salafia Jihadia. Un mouvement accusé d’avoir mené les cinq attentats du 16 mai à Casablanca, dans un hôtel et plusieurs restaurants. Bilan : 45 morts, dont 12 terroristes. Au dernier moment, trois kamikazes avaient renoncé à leur acte. Ils ont été condamnés à mort, ainsi que le chef présumé d’un réseau de la Salafia Jihadia. Le 12 juillet, le même tribunal avait déjà prononcé cette peine contre dix membres du mouvement, arrêtés avant les attentats.