Espagne: Les vols d'essais autorisés pour tous les Airbus A400M

AVIATION Cette mesure « permet à l’entreprise de reprendre la production »...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'un avion Airbus A400M.
Illustration d'un avion Airbus A400M. — Miguel Angel Morenatti/AP/SIPA

L’Espagne a autorisé jeudi tous les avions de transport militaire Airbus A400M à reprendre leurs vols d’essai, suspendus depuis l’accident qui a fait quatre morts en mai, a annoncé le ministère de la Défense. Le ministère a « levé la suspension préventive des certificats de navigabilité appliquée depuis le 11 mai aux avions de type A400M à la suite de l’accident qui s’est produit à Séville », dans le sud du pays, selon un communiqué.

>> Crash d’un A400M à Séville : Quelles conséquences pour Airbus ?

Cette mesure « permet à l’entreprise de reprendre la production », a ajouté le ministère dans ce texte, précisant que la Commission d’enquête technique des accidents d’appareils militaires (Citaam) continuait son travail pour « éclaircir définitivement les causes de l’accident ».

Interdits de vol depuis l’accident

Les autorités espagnoles avaient interdit de vol les avions issus de la chaîne d’assemblage d’Airbus à Séville après qu’un A400M s'est écrasé, le 9 mai. Cet accident était un nouveau revers pour ce programme européen qui a accumulé quatre ans de retard et plusieurs centaines de millions d’euros de surcoûts.

Airbus avait estimé le 9 juin être encore en mesure de livrer cette année 13 à 17 A400M s’il obtenait rapidement l’autorisation de reprendre les vols d’essai. Deux jours plus tard, les autorités espagnoles avaient autorisé la reprise des vols d’essai, mais uniquement pour les prototypes des A400M. « Cette autorisation s’étend désormais à tous les autres appareils, incluant tous ceux qui sont en cours de production », a précisé le ministère.