Zapatero sera «implacable contre ETA»

TERRORISME Le Premier ministre espagnol est une nouvelle manifestation du tour de vis donné par Madrid...

D'après AFP

— 

Le leader indépendantiste basque Arnaldo Otegi est arrêté par les policiers espagnols à Elgoibar, le 21 mars 2007.
Le leader indépendantiste basque Arnaldo Otegi est arrêté par les policiers espagnols à Elgoibar, le 21 mars 2007. — Rafa Rivas AFP/Archives

Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a assuré samedi à Madrid qu'il serait «implacable» face aux menaces de l'ETA, qui a annoncé mardi la rupture de son cessez-le-feu.

L'organisation indépendantiste basque armée a annoncé mardi qu'elle mettait fin à son cessez-le-feu permanent du 22 mars 2006 et reprenait la lutte armée «sur tout les fronts», accusant le gouvernement d'être responsable de l'échec de l'ultime tentative de solution négociée de la question basque.

La veille, la justice espagnole a emprisonné Arnaldo Otegi, le leader de Batasuna, bras politique interdit d’ETA. Cette incarcération a été ordonnée par l'Audience nationale, le tribunal antiterroriste espagnol, juste après la confirmation par le Tribunal suprême d'une condamnation contre Otegi à 15 mois de prison pour avoir rendu hommage en 2003 à une figure historique d’ETA.

L'incarcération de cet acteur clé de la mouvance indépendantiste basque et du processus de paix avorté au Pays Basque, est une nouvelle manifestation du tour de vis donné par Madrid trois jours après l'annonce mardi par l'organisation basque armée ETA de la rupture de son cessez-le-feu.