Une partie de la Maison Blanche évacuée après une alerte à la bombe

ETATS-UNIS L'incident s'est déroulé en plein milieu du briefing du Press Secretary...

P.B.

— 

La Maison Blanche, le 15 avril 2015
La Maison Blanche, le 15 avril 2015 — Saul Loeb AFP

Fausse alerte. La salle de presse de la Maison Blanche, ainsi que le jardin nord, ont été évacués mardi, en plein milieu du briefing quotidien du Press Secretary Josh Earnest, après une alerte à la bombe. Après une inspection par les chiens du Secret Service, qui s’occupe de la sécurité du président, la vie a repris son cours.

Comme les caméras ont continué de filmer, la scène a été immortalisée :

Earnest a ensuite précisé que Barack Obama, qui se trouvait à la Maison Blanche, n’avait pas été évacué. La police a reçu un appel qu’elle a pris au sérieux car la menace ciblait une salle précise du bâtiment. Plus tôt dans la journée, une partie du Congrès avait également été vidée après un appel similaire.