La chancelière Angela Merkel (G) et son mari Joachim Sauer accueillentle Premier ministre canadien Stephen Harper (D) et sa femme Laureen, avant l'ouverture du sommet par un dîner à Hohen Luckow, le 6 juin 2007.
La chancelière Angela Merkel (G) et son mari Joachim Sauer accueillentle Premier ministre canadien Stephen Harper (D) et sa femme Laureen, avant l'ouverture du sommet par un dîner à Hohen Luckow, le 6 juin 2007. — Reuters/Chris Wattie

DIPLOMATIE

Coup d'envoi du G8

Le sommet vient de s'ouvrir à Heiligendamm en Allemagne...

es dirigeants des huit pays les plus industrialisés (G8) ont entamé mercredi soir un sommet marqué par de nombreux sujets litigieux, du climat aux tensions russo-occidentales et aux foyers de crise dans le monde.

.../... Suivez l'avancée des négociations sur www.20minutes.fr

C'est autour d'un dîner que les discussions ont commencé.
La chancelière Angela Merkel, hôtesse du sommet, a choisi pour ses sept invités et leurs épouses le cadre très champêtre de Hohen Luckow, une demeure de style baroque flanquée d'une imposante exploitation agricole (2.000 hectares et 1.250 vaches) située à quelques kilomètres de la station balnéaire de Heiligendamm.

Naomi, Nadia et Ingrid

Ce manoir datant de 1707, à la façade jaune flanquée de deux tours trapues, vante sur son site Internet les qualités de Naomi, Nadia et Ingrid, vaches distinguées dans des compétitions agricoles.

Le menu de ce dîner informel a été tenu secret. Pour divertir leurs hôtes, la chancelière et son compagnon, le professeur de chimie Joachim Sauer, ont prévu un concert de musique classique.


Sujets difficiles

Un peu de détente avant d'aborder de nombreux sujets difficiles lors de ce sommet qui s'achèvera vendredi. La chancelière Angela Merkel va devoir rabaisser ses ambitions sur le réchauffement climatique, en haut de l'agenda du sommet : les Etats-Unis refusent qu'un objectif global à long terme de réduction des gaz à effet de serre (GES) soit annoncé.

Le Premier ministre nippon Shinzo Abe a déclaré que le Japon et les Etats-Unis partageaient la recherche d'un «cadre réaliste» mais «souple». Angela Merkel a reçu en revanche des soutiens clairs des autres membres du G8 pour son approche sur le climat, qui prévoit dans le cadre de l'ONU une entente dès 2009 sur un nouvel accord post-Kyoto (après 2012) fixant des objectifs quantifiés.
 
Aide au continent africain

George W. Bush a par ailleurs rejeté mercredi l'idée que l'escalade verbale entre Russie et Occidentaux puisse être suivie d'une escalade militaire, en dépit des menaces du Kremlin. «La Russie ne va pas attaquer l'Europe», a assuré George Bush.

Sur l'autre grand dossier du G8, l'aide au continent africain, le pape Benoît XVI a appelé solennellement mercredi les huit à respecter leurs promesses «d'augmenter substantiellement l'aide au développement» adoptées au G8 de Gleneagles en 2005. Certains pays seraient réticents à accorder de nouvelles aides, selon des sources des délégations.