Allocations familiales: Au Gabon, un homme percevait des aides pour 32 enfants fictifs

SOCIETE Cet enseignant en histoire-géographie d'un lycée de Libreville a reconnu les faits...

20 Minutes avec agence

— 

La Caisse nationale des Allocations familiales a détecté plus de 32.000 fraudes en 2014, en hausse de 56% par rapport à 2013
La Caisse nationale des Allocations familiales a détecté plus de 32.000 fraudes en 2014, en hausse de 56% par rapport à 2013 — Philippe Huguen AFP

Il n’y a pas que l’Etat français qui souhaite dénicher les fraudeurs aux allocations. Un enseignant d’un lycée de la capitale, Libreville, a été épinglé par les autorités du pays pour avoir touché, depuis 2002, des allocations familiales totalement infondées. Un exemple insolite qui vient d’être révélé et grandement relayé par la presse gabonaise.

Une presse locale qui souligne d’ailleurs que l’homme avait, en effet, falsifié les actes de naissance de quelque 32 enfants pour percevoir les aides de la CNAMGS (caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale).

32 enfants nés le même jour, de la même mère

Guy Fernand Tonda, 43 ans, a été identifié au cours d’un banal contrôle du fichier des allocataires, contrôle qui a notamment permis de constater que 8 de « ses » 32 enfants étaient nés le même jour, de la même mère.

Si l’homme a reconnu les faits, il reste toujours entre les mains des autorités du pays, qui souhaitent pousser davantage leurs recherches autour du fraudeur, précise Gabon Actu.