Allemagne: 4.000 opposants au G7 manifestent en Bavière

CONTESTATION Le cortège a parcouru les rues de Garmisch-Partenkirchen, samedi, non loin de là où se tiendront les discussions politico-diplomatiques ce dimanche…

20 Minutes avec AFP

— 

Quelque 4.000 opposants au G7 ont manifesté, le 6 juin 2015, à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne).
Quelque 4.000 opposants au G7 ont manifesté, le 6 juin 2015, à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne). — Markus Schreiber/AP/SIPA

Le mouvement de protestation fut relativement calme. Près de 4.000 manifestants (3.600 selon la police, 5.000 selon les organisateurs) ont défilé samedi à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), contre le sommet du G7 qui commence en Bavière ce dimanche.

Le cortège rassemblait des altermondialistes, des écologistes et des militants anti-capitalistes et était encadré par une forte présence policière. 22.000 agents avaient été mobilisés et une zone interdite de plusieurs kilomètres carrés a été installée autour du lieu où se tiendront les discussions.

Le défilé a arpenté, sous un soleil de plomb, les rues pittoresques de cette station de sports d’hiver. Des échauffourées sont survenues en fin d’après-midi. Les manifestants ont jeté de fumigènes et les forces de l’ordre ont employé du gaz lacrymogène.

« Protestation joyeuse »

Hormis ces accrochages isolés, la manifestation est restée calme. La police a même salué dans un tweet une « protestation joyeuse » tout en faisant part, dans un autre tweet, de sept blessés dans ses rangs.

Les manifestants s’opposaient à la tenue du sommet du G7, qui réunira dès dimanche les chefs d’Etat et de gouvernement des Etats-Unis, du Canada, du Japon, d’Allemagne, de France, d’Italie et du Royaume-Uni, au château d’Elmau, à une quinzaine de kilomètres de Garmisch-Partenkirchen.

Un orage a éclaté dans la soirée, accompagnée de pluies torrentielles. Un campement abritant plusieurs centaines de militants, au bord de la rivière Loisach, a dû être évacué.