Expédition de bacille mortel: Des dizaines de laboratoires sont concernés

ETATS-UNIS En mai, un laboratoire militaire américain avait expédié par erreur des bacilles de la maladie du charbon…

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration du Pentagone, le ministère de la Défense américain à Washington.
Illustration du Pentagone, le ministère de la Défense américain à Washington. — HAMMOND/US AIR FORCE/SIPA

Selon une information du Pentagone, des dizaines de laboratoires sont concernés par l’expédition de bacille mortel expédié par erreur.

Le Pentagone avait indiqué le mois dernier qu’un laboratoire militaire américain avait expédié des bacilles de la maladie du charbon - qui avaient été irradiés de manière à les neutraliser - à plusieurs laboratoires dans le cadre d’un programme de recherche. Au moins l’un de ces laboratoires, situé dans le Maryland (est des Etats-Unis), a constaté la présence de bacilles actifs le 22 mai dans son échantillon, et alerté les autorités.