VIDEO. Chine: Un bateau de croisière coule avec plus de 450 personnes à son bord

ACCIDENT Pour le moment, seulement treize personnes ont pu être secourues et les autres sont portées disparues…

B.D. avec AFP

— 

Des secours chinois sur les lieux du naufrage d'un navire sur le fleuve Yangtsé, le 2 juin 2015.
Des secours chinois sur les lieux du naufrage d'un navire sur le fleuve Yangtsé, le 2 juin 2015. — AP/SIPA

Il pourrait s'agir de l'une des pires tragédies fluviales en Chine. Lundi soir, un navire transportant 458 personnes a coulé dans le fleuve Yangtsé, pris dans un typhon. Selon l'agence chinoise Xinhua, 13 personnes ont été secourues et les autres sont portées disparues.

Le Dongfangzhixing («Etoile de l'Orient») assurait la liaison entre Nankin et Chongqing, lorsqu'il a fait naufrage dans la région de Jianli, a précisé tôt mardi l'agence Chine nouvelle. Treize personnes ont été secourues pour le moment, dont le capitaine et le chef mécanicien, qui sont interrogés par les forces de l'ordre et ont tous deux déclaré que le bateau avait été pris dans une violente «tornade».

Coups de marteau

Lorsque le bâtiment a sombré lundi à 21h28 heure locale (15h28 à Paris), 458 personnes étaient présentes à son bord dont 406 passagers chinois, cinq employés d'une agence de voyage et les 47 membres de l'équipage, a indiqué la chaîne de télévision publique CCTV, laissant entendre qu'aucun ressortissant étranger ne s'y trouvait.

Les opérations de sauvetage se poursuivaient ce mardi, compliquées par de fortes pluies et des bourrasques. Les secouristes ont à plusieurs reprises frappé à coups de marteau contre la coque du navire renversé, dont seule une petite partie émergeait au-dessus de la surface du fleuve, et ont entendu des coups en retour depuis l'intérieur du navire en perdition.

Des médias locaux ont affirmé qu'au moins trois personnes avaient été ainsi repérées, prisonnières sous la coque, sans qu'on sache dans l'immédiat si celles-ci étaient incluses dans le bilan des personnes considérées comme «rescapées» par les autorités. Cinq corps ont par ailleurs été récupérés, rapportait de son côté CCTV. Dans des images diffusées par la télévision publique, on voyait des hommes en gilet orange dotés d'un chalumeau se tenant debout sur la coque émergée, et se préparant apparemment à y découper une ouverture.

Secours

Une flottille d'environ 150 bateaux, dont une centaine d'embarcations de pêches et 14 navires des forces fluviales, prenait part aux secours, et plus de 1.000 policiers étaient déployés sur les lieux, selon la presse officielle. La raison exacte du naufrage n'a pas été déterminée immédiatement, a souligné CCTV, précisant que le navire avait dérivé sur trois kilomètres après avoir commencé à sombrer.

Selon le Quotidien du peuple, plus de 200 des passagers étaient originaires de la province du Jiangsu, dont Nankin est la capitale, et 97 habitaient Shanghai. Parmi ces derniers, un nombre important de touristes étaient âgés entre 50 et 80 ans, affirmait le quotidien provincial Hubei Ribao, citant des sources officielles.

Le Dongfangzhixing, long de 76 mètres et d'une capacité de 534 personnes, est la propriété de la compagnie Chongqing Dongfang, opérateur de croisières dans la région spectaculaire des Trois Gorges, l'un des hauts lieux touristiques du pays. «Les responsables de l'entreprise sont sur place, on ne connaît pas clairement la situation», a indiqué une porte-parole, ajoutant: «Nous ne pouvons qu'attendre, et consoler les familles des victimes», alors que des proches des membres d'équipage se sont réunis devant les locaux du groupe à Chongqing.

Critiques

La réponse gouvernementale au naufrage était abondamment répercutée par les médias étatiques: le président Xi Jinping a ainsi ordonné que «tous les efforts possibles soient fournis» et que des «leçons soient tirées», selon Chine nouvelle. Le Premier ministre Li Keqiang était quant à lui en route pour le lieu du naufrage pour coordonner les opérations de sauvetage aux côtés du vice-Premier ministre Ma Kai.

Cependant, sur les réseaux sociaux chinois, parmi les messages empreints d'émotion, certains internautes critiquaient la réactivité jugée tardive des autorités et médias.

Le Yangtsé, le plus long fleuve d'Asie (6.300 km), caractérisé par de violents courants, a été marqué par de nombreuses tragédies fluviales. En janvier, 22 personnes dont huit étrangers avaient péri dans le naufrage d'un remorqueur qui, selon les autorités, n'avait pas respecté les procédures d'enregistrement réglementaires.