Colombie: Les Farc et le gouvernement entament les opérations de déminage

GUERRE Après l’Afghanisan, la Colombie est le pays le plus touché au monde par le fléau des mines…

20 Minutes avec AFP

— 

Un soldat et un chien renifleur à la recherche de mines dans le département colombien d'Antioquia, le 3 mars 2015
Un soldat et un chien renifleur à la recherche de mines dans le département colombien d'Antioquia, le 3 mars 2015 — Raul Arboleda AFP

Le gouvernement colombien et la guérilla des Farc ont entamé les opérations de déminage dans le nord de la Colombie, pays le plus touché au monde par ce fléau après l'Afghanistan.

Les parties ont déjà mené pendant sept jours un «plan pilote» de déminage dans la région d'Antioquia (nord), ont rapporté vendredi à La Havane responsables cubains et norvégiens, garants du processus de paix ouvert depuis novembre 2012 à Cuba.

Une première phase de récolte d’informations

Ces premières opérations visaient à «récolter des informations afin d'identifier les zones véritablement contaminées par les mines», a précisé devant la presse le diplomate cubain Rodolfo Benitez.

Le plan de déminage conclu début mars entre le gouvernement de Bogota et la guérilla marxiste dans le cadre des négociations de paix, prévoit de désactiver toutes les mines antipersonnel dans le pays, en proie à un conflit interne de plus d'un demi-siècle.

2.000 morts et 9.000 blessés depuis 1990

Depuis 1990, les explosions de ce type de mines ont causé plus de 2.000 morts et 9.000 blessés en Colombie.