Plus de 150 policiers blessés par les autonomes

— 

Des milliers d'altermondialistes, pacifistes ou écologistes manifestaient samedi à Rostock (nord-est de l'Allemagne), donnant le coup d'envoi à une semaine de protestation contre le sommet du G8, prévu du 6 au 8 juin dans la station balnéaire toute proche de Heiligendamm.
Des milliers d'altermondialistes, pacifistes ou écologistes manifestaient samedi à Rostock (nord-est de l'Allemagne), donnant le coup d'envoi à une semaine de protestation contre le sommet du G8, prévu du 6 au 8 juin dans la station balnéaire toute proche de Heiligendamm. — Axel Schmidt AFP/DDP

Plus de 150 policiers ont été blessés, dont plusieurs grièvement, lors de violentes échauffourées avec des militants autonomes pendant une manifestation anti-G8 à Rostock (nord-est de l'Allemagne), a annoncé samedi un porte-parole de la police.

Les affrontements se sont produits dans l'après-midi à la fin d'un grand défilé anti-G8 ayant rassemblé au moins 25.000 personnes, selon la police, 80.000 selon l'organisation Attac. Le défilé avait été jusqu'alors pacifique.

Cocktails molotov

Des manifestants autonomes ont lancé pierres, bouteilles, cocktails molotov et divers engins pyrotechniques sur les policiers anti-émeutes. Une course-poursuite entre les policiers et les auteurs des violences a suivi dans les rues avoisinantes. Une partie du quartier du port était, en fin d'après-midi, en état de siège.

Dès le départ, 2.000 manifestants pour la plupart cagoulés rassemblés dans un groupe intitulé «Schwarzer Block» (Bloc noir) avaient été repérés au milieu de la foule bariolée des manifestants.