Un animateur radio tue un lapereau en direct à coups de pompe à vélo

ANIMAUX Il voulait dénoncer «l’hypocrisie» à l’égard du bien-être animal…

A.Ch.

— 

Un lapin (illustration).
Un lapin (illustration). — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Pure cruauté: un présentateur de radio danois a tué en direct un lapereau à coups de pompe à vélo en affirmant vouloir dénoncer «l'hypocrisie» à l'égard du bien-être animal, provoquant mardi un tollé  au Danemark.

«Nous ne l'avons pas fait pour le plaisir du divertissement», s'est défendue la radio Radio24syv sur Twitter. «Des milliers d'animaux meurent chaque jour pour que les gens puissent les manger». «Nous achetons et mangeons des animaux qui ont eu une vie abominable. Et des animaux qui ont été tués dans les mêmes conditions (...) que le lapin dans le studio», écrit Radio24syv dans un communiqué. Dans cette vidéo postée sur le compte Facebook de la radio, on entend les coups de pompe vers 2’40.

 

 

Var det synd, at vi slog kaninen Allan ihjel for at få kød på middagsbordet?Vi tog debatten om danskernes hykleriske forhold til dyrevelfærd og spurgte blandt andet, om det er værre at slå en kanin ihjel for at få aftensmad end at købe bøffer fra køledisken. Det udviklede sig dramatisk. Asger Juhl blev jagtet rundt i studiet af Linse Kessler, der forsøgte at forhindre ham i at slå Allan ihjel. (Allan er blevet slået ihjel efter grundig vejledning af en dyrepasser fra Aalborg Zoo.)

Posted by Radio24syv on Monday, 25 May 2015

 

Un ragoût au dîner

«Je l'ai frappé fort sur le cou à deux reprises pour que les vertèbres cervicales soient fracturées», a expliqué Asger Juhl, l’animateur, à la chaîne de télévision TV2. «J'avais reçu des instructions d'un gardien du zoo de Aalborg qui tue plusieurs bébés lapins chaque semaine (pour nourrir) les serpents». Il a raconté avoir rapporté le lapereau mort chez lui, où il l'a écorché et dépecé avec ses enfants de six et huit ans. Il compte le servir en ragoût pour un dîner.

Une militante de la défense des droits des animaux et star de la télé-réalité qui se trouvait dans le studio, Linse Kessler, a tenté en vain de sauver l'animal, avant d'être sommée de partir.