Alertes à la bombe: Un avion d'Air France escorté par deux chasseurs américains

TERRORISME L'appareil, qui a pu se poser sans encombre à New York, n'est pas la seule victime des menaces qui ont été proférées ce lundi...

20 Minutes avec AFP

— 

Un Airbus A320 de la compagnie aérienne Air France décolle de l'aéroport de Toulouse-Blagnac le 10 février 2015.
Un Airbus A320 de la compagnie aérienne Air France décolle de l'aéroport de Toulouse-Blagnac le 10 février 2015. — Pascal Pavani AFP

Les craintes ont heureusement fini par s’envoler. Un avion d’Air France, parti ce lundi matin de Paris à destination de New York, a été escorté en fin de trajet par des chasseurs américains F-15 à la suite d’une menace téléphonique. Il a atterri sans encombre à l’aéroport Kennedy. Comme lui, une dizaine d’appareils ont été l’objet d’alertes lancées depuis les Etats-Unis.

Ces menaces « proviendraient pour la plupart de la même source », mais aucune d’entre elles « ne s’est avérée crédible », a indiqué une source proche du dossier. Selon la chaîne de télévision américaine NBC, qui cite le FBI, un homme a appelé ce lundi plusieurs postes de police aux Etats-Unis en affirmant que des armes chimiques se trouvaient à bord de plusieurs avions.

Le vol AF22 d’Air France, qui avait décollé de Paris-Charles-de-Gaulle à 8 h 32, est arrivé sous bonne garde et sans encombre à New York à 16 h 17, heure de Paris. L’appareil a été escorté par des avions de chasse environ « une heure avant son arrivée », a précisé un porte-parole de la compagnie française. Il a été inspecté « dans une zone spéciale de l’aéroport » John Fitzgerald Kennedy (JFK) et, selon le FBI, aucune bombe ou autre matériel dangereux n’a été découvert à bord.

 

D’après des médias américains, un vol saoudien de la Saudi Airlines a lui aussi dû faire un atterrissage d’urgence à l’aéroport JFK à cause des menaces téléphoniques et deux autres ont été fouillés à Newark.