Séisme au Népal: Un mois après, un rassemblement symbolique à Katmandou

CATASTROPHE La foule a observé 56 secondes de silence devant les restes d'une tour détruite le 25 avril dernier...

20 Minutes avec AFP

— 

Des dizaines de Népalais se sont rassemblés le 25 mai 2015 devant les restes de la tour Dharahara à Katmandou, un mois après le séisme.
Des dizaines de Népalais se sont rassemblés le 25 mai 2015 devant les restes de la tour Dharahara à Katmandou, un mois après le séisme. — AFP

Il y a un mois, un terrible séisme dévastait leur pays et tuait plus de 8 600 personnes. Des centaines de Népalais se sont rassemblés ce lundi à Katmandou sur les décombres d’une tour du XIXe siècle, pour marquer ce sinistre anniversaire.

Le tremblement de terre du 25 avril, suivi d’une autre forte secousse le 12 mai, a détruit logements, temples et monuments dans tout le pays, et en particulier la tour Darahara, très fréquentée par les touristes.

Après la diffusion de l’hymne national par haut-parleurs, la foule s’est regroupée autour des débris de la tour et a observé 56 secondes de silence à 11 h 56, heure à laquelle la terre a tremblé, le 25 avril.

Pour Nina Shrestha, une étudiante de 23 ans arborant un petit drapeau népalais, la tour de neuf étages était « toujours la première chose » qu’elle cherchait du regard à travers le hublot de l’avion lorsqu’elle atterrissait dans la capitale népalaise. « Son effondrement illustre la dévastation qu’a connue le pays », a-t-elle confié.

La tour haute de 50 mètres comprenait un escalier à hélice et offrait une vue panoramique de la capitale.

A lire: «Ce sont les bâtiments qui tuent, pas le séisme»

Les deux séismes qui ont ébranlé le Népal ont détruit un demi-million de logements et laissé des milliers de personnes sans abri, sans nourriture, ni eau. L’ONU veut collecter  un fonds de 423 millions de dollars pour l’aide au Népal, mais n’a obtenu pour l’instant qu’un cinquième de cette somme.