Etats-Unis: Aucune anomalie de signalisation lors du déraillement de Philadelphie

ACCIDENT Le déraillement avait fait huit morts...

20 Minutes avec AFP

— 

Des employés sur le site du déraillement de train qui a fait 8 morts à Philadelphie, le 15 mai 2015.
Des employés sur le site du déraillement de train qui a fait 8 morts à Philadelphie, le 15 mai 2015. — Julio Cortez/AP/SIPA

L'agence fédérale chargée d'enquêter sur les accidents de transport n'a relevé aucune anomalie sur les systèmes de signalisation, dans le cadre de son enquête sur le déraillement d'un train à Philadelphie ayant fait huit morts le 12 mai.

«Un examen des systèmes de signalisation n'a révélé aucune anomalie, ni dysfonctionnement», a indiqué le NTSB ce mercredi dans un communiqué.

L'Amtrak 188 reliant Washington à New York avec 243 personnes à bord a quitté ses rails à 21h21 (1h21 GMT) à Philadelphie, faisant huit morts et plus de 200 blessés. L'accident s'est passé à l'entrée d'une courbe alors que le train était lancé à 170 km/h, soit plus de deux fois la vitesse autorisée.

Le téléphone portable du conducteur

L'agence a par ailleurs précisé être en possession du téléphone portable du conducteur -identifié par les médias comme étant Brandon Bostian, 32 ans-, qui a été blessé à la tête pendant l'accident et souffre de problèmes de mémoire. Grâce à l'intervention de l'Agence ferroviaire fédérale (FRA), le NTSB dispose désormais des relevés d'activité de l'appareil.

«Bien que les relevés semblent montrer que des appels ont été passés, que des SMS ont été envoyés et que des données ont été consultées le jour de l'accident, les enquêteurs n'ont pas encore déterminé si le téléphone a été en activité au moment où le train était en opération», a poursuivi le NTSB.

Pour ce faire, les enquêteurs sont en train de comparer les horaires d'utilisation du téléphone avec de «multiples sources», comme les enregistreurs de données de la locomotive, la caméra installée dans sa cabine de contrôle et orientée vers l'avant du train, les enregistrements radio et de surveillance vidéo.

L'avocat du conducteur, Robert Goggin, avait indiqué le lendemain de l'accident sur ABC News que son client se souvenait «d'avoir été projeté, d'avoir repris ses esprits, d'avoir retrouvé son sac, pris son téléphone portable et appelé le 911», le numéro d'urgence aux Etats-Unis.

Disposant du dossier de formation et de carrière du conducteur fourni par l'exploitant Amtrak, le NTSB a précisé qu'il circulait sur le Northeast Corridor qui relie Washington à Boston depuis environ trois ans, et plus spécifiquement sur la liaison extrêmement fréquentée Washington-New York «depuis quelques semaines».