Migrants à la dérive: La Malaisie et l'Indonésie arrêteront de refouler les bateaux

IMMIGRATION Les deux ministres ont proposé d'accueillir provisoirement et sous conditions les migrants...

20 Minutes avec AFP

— 

Des pêcheurs de la province d'Aceh en Indonésie (g) aident des migrants Rohingya à accoster près de la ville de Geulumpang, le 20 mai 2015
Des pêcheurs de la province d'Aceh en Indonésie (g) aident des migrants Rohingya à accoster près de la ville de Geulumpang, le 20 mai 2015 — JANUAR AFP

La Malaisie et l'Indonésie ont annoncé mercredi qu'elles arrêteraient de refouler vers le large les bateaux de migrants en perdition, une politique qui leur a valu les condamnations de la communauté internationale, et qu'elles leur fourniraient un refuge provisoire.

Un accueil provisoire et sous conditions

«Le remorquage et le refoulement (des bateaux) ne vont pas se produire», a déclaré le ministre malaisien des Affaires étrangères Anifah Aman lors d'une conférence de presse avec son homologue indonésien Retno Marsudi après des entretiens sur le sujet. Dans un commmuniqué conjoint, les deux ministres ont proposé d'accueillir provisoirement et sous conditions les migrants.

«L'Indonésie et la Malaisie ont accepté de fournir une aide humanitaire à 7.000 migrants clandestins toujours en mer», ont-ils déclaré. «Nous sommes également convenus de leur offrir un refuge provisoire à condition que leur relocalisation ou leur rapatriement par la communauté internationale soient effectifs dans l'année».