La Corée du Nord annule une visite de Ban Ki-moon

DIPLOMATIE Elle aurait été la première visite d'un secrétaire général des Nations unies depuis 20 ans...  

20 Minutes avec AFP

— 

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le 20 mai 2015.
Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le 20 mai 2015. — Ahn Young-joon/AP/SIPA

La Corée du Nord a annulé à la dernière minute mercredi une visite dans le pays du secrétaire général des Nations unies, la première depuis plus de vingt ans, a annoncé Ban Ki-moon à Séoul, déplorant une décision «très regrettable».

Ban Ki-moon avait annoncé qu'il se rendrait jeudi dans la zone d'activité intercoréenne de Kaesong, du côté nord-coréen de la frontière entre les deux Etats rivaux. Il devait être ainsi le premier secrétaire général de l'ONU à poser le pied en Corée du Nord depuis une visite en 1993 de Boutros Boutros-Ghali.

Le premier secrétaire général de l'ONU à poser le pied dans le pays

«Tôt ce matin, les autorités de la République populaire démocratique de Corée [Corée du Nord] nous ont informés par les voies diplomatiques qu'elles étaient revenues sur leur décision de me faire visiter le complexe industriel de Kaesong», a déclaré Ban Ki-moon lors d'une conférence dans la capitale sud-coréenne.

Kaesong, située en Corée du Nord à une dizaine de kilomètres de la frontière, emploie environ 50.000 Nord-Coréens dans 125 entreprises manufacturières sud-coréennes.

«Aucune explication n'a été donnée»

Le site est une source vitale de devises pour le régime nord-coréen, isolé et frappé par de multiples sanctions internationales, mais un sujet constant de dispute avec le Sud.

«Aucune explication n'a été donnée pour ce changement de dernière minute (...) très regrettable», a ajouté Ban Ki-moon qui fut ministre sud-coréen des Affaires étrangères.

«Toutefois en tant que secrétaire général des Nations unies, je ne ménagerai pas mes efforts pour encourager la RPDC (République populaire démocratique de Corée, le nom officiel du Nord) à oeuvrer avec la communauté internationale en faveur de la paix et de la stabilité sur la péninsule coréenne et au-delà».