Vatican: Raul Castro remercie le pape pour sa médiation avec les Etats-Unis

DIPLOMATIE Les deux hommes ont aussi préparé ce dimanche la prochaine visite du souverain pontife à Cuba...

20 Minutes avec AFP

— 

Raul Castro et le pape François, dimanche 10 mai 2015 au Vatican.
Raul Castro et le pape François, dimanche 10 mai 2015 au Vatican. — Gregorio Borgia/AP/SIPA

Le tête-à-tête s'est déroulé en espagnol et a été «très cordial». Le président Raul Castro a rencontré dimanche au Vatican le pape François, originaire d'Argentine, et l'a remercié de sa «médiation» ayant permis le rapprochement historique avec les Etats-Unis, a rapporté le porte-parole du Vatican.

Le pape François, l'autre artisan de la réconciliation entre les Etats-Unis et Cuba

Cette visite du président de l'île communiste, qui venait de Moscou, a lieu un peu plus de quatre mois avant l'étape que fera Jorge Bergoglio en septembre à La Havane, sur sa route qui le mènera aux Etats-Unis.

Selon le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, l'entretien, qui a duré une heure -un temps long pour ce type d'audience-, a aussi porté sur les modalités de ce voyage.

Raul Castro lui a offert le tableau d'un artiste cubain, Kcho, qui évoque le thème des clandestins naufragés de la mer, cher à Jorge Bergoglio. Celui-ci a remis à Raul Castro une médaille représentant Saint Martin de Tours, saint français célèbre pour avoir partagé son manteau avec un mendiant. C'est un geste, a-t-il recommandé, qui invite à «couvrir la misère du peuple et à promouvoir activement sa dignité».

Il ira «à toutes ses messes» à Cuba

Raul Castro s'est déclaré dimanche «très frappé» par sa rencontre avec François, saluant «sa modestie et sa sagesse» et assurant qu'il «se rendrait à toutes ses messes» quand il visiterait Cuba.

Son frère aîné, Fidel, s'était rendu au Vatican en 1996 pour voir Jean Paul II: visite qui avait préparé le terrain au voyage historique du pape polonais à Cuba deux ans plus tard. Le prélat argentin Jorge Bergoglio accompagnait alors le souverain pontife.