Migrants: Un passeur arrêté grâce à des drones

MEDITERRANÉE L'homme a été filmé à la barre d'une embarcation...  

M.C.

— 

Des migrants attendent de débarquer d'un cargo icelandais dans le sud de l'Italie, le 6 mai 2015.
Des migrants attendent de débarquer d'un cargo icelandais dans le sud de l'Italie, le 6 mai 2015. — Antonio Calanni/AP/SIPA

La scène était malheureusement courante: un bateau de pêche en provenance d’Afrique, chargé de migrants, faisant route vers l’Europe. Plus rare, l’embarcation a été photographiée par des drones, ce qui a pour la première fois permis d’arrêter un passeur présumé, rapporte le Daily Mail.

Naufrage de migrants: Une «hécatombe» redoutée

Selon le site du journal, des vidéos et des photographies aériennes prises par l’équipage du MY Phoenix, le bateau d’une organisation de sauvetage citoyenne, montrent Ahmed Abderahman Abdelkader, un Somalien de 33 ans, à la barre du navire où se serrent 369 migrants. Ces images, utilisées en conjonction avec les témoignages des passagers, ont permis à la police italienne d’identifier l’homme et de l’arrêter.

Plus de 1.500 migrants ont trouvé la mort depuis le début de l'année

Ahmed Abderahman Abdelkader, qui aurait avoué sa participation, est soupçonné de trafic de personnes aggravé par des traitements dégradants et inhumains. Son organisation aurait touché environ 1.700 euros par migrant, soit plus de 600.000 euros au total, pour envoyer le navire à travers la Méditerranée. Deux Tunisiens et un Libyen ont aussi été arrêtés sur d’autres embarcations.

Plus de 1.500 personnes ont déjà trouvé la mort depuis le début de l'année en tentant de traverser la Méditerranée, contre moins d'une centaine sur la même période en 2014. L'ONU estime que 10.000 personnes pourraient mourir en 2015.