Italie: Frappé par un incendie, l'aéroport Fiumicino de Rome rouvre doucement

FAITS DIVERS Aucune victime n’est à déplorer…

Vincent Vantighem

— 

Aéroport de Fiumicino (Rome). Photo d'illustration
Aéroport de Fiumicino (Rome). Photo d'illustration — ALBERTO LINGRIA / AFP

L'aéroport de Fiumicino reprend doucement vie. Après le vaste incendie qui s'est déclenché jeudi matin dans le terminal 3 de l'aéroport de Rome, sans faire de victimes, la plateforme reprend son activité progressivement ce midi.

Un premier vol en partance a décollé vers 14h. La compagnie italienne Alitalia, qui a annulé tous ses vols au départ et à l'arrivée de Fiumicino prévus jusqu'à 14h, à l'exception néanmoins des arrivées de certains vols intercontinentaux, a toutefois annoncé que le terminal 3 restait fermé et que toutes ses opérations seraient concentrées sur le terminal 1. Les longues files d'attente dans les aérogares ne laissaient pas envisager un retour à la normale dans l'immédiat.

Une centaine de personnes étaient mobilisées pour aider les passagers, a précisé la compagnie, qui avait également prévenu que l'ensemble de son réseau connaîtrait ce jeudi des retards et des annulations en raison de cette perturbation majeure sur l'un de ses principaux points névralgiques.

L'aéroport inaccessible

Quand le feu a pris avant 5h du matin, le terminal était vide, et aucune victime ou blessé n’est à déplorer. Seuls quelques employés de l'aéroport souffraient d'intoxication par les fumées. Toute la zone a été bouclée. L'incendie a pu être maîtrisé à 7h par une cinquantaine de pompiers dépêchés sur les lieux. Les causes de l'incendie et l'endroit exact d'où le feu est parti étaient encore inconnus.

Dans un premier temps, l'aéroport était totalement inaccessible. Le trafic a été interrompu pendant plusieurs heures sur l'autoroute qui conduit à l'aéroport et sur la liaison ferroviaire avec Rome.