Oublier de déposer un nom de domaine, l'erreur de débutant du candidat politique

WEB L'ex-patronne de HP, Carly Fiorina, n'est pas la seule à avoir fauté...

Philippe Berry

— 

Capture d'écran du site CarlyFiorina.org, que la candidate Carly Fiorina a oublié de déposer.
Capture d'écran du site CarlyFiorina.org, que la candidate Carly Fiorina a oublié de déposer. — CARLYFIORINA.ORG

Ce n'est sans doute pas le début de campagne dont rêvait Carly Fiorina. Interview télévisée, annonce sur Twitter, vidéo en direct sur Periscope... L'ex-dirigeante de Hewlett Packard, qui s'est lancée lundi dans la course à l'investiture républicaine, avait tout préparé. Sauf qu'en oubliant de déposer le nom de domaine CarlyFiorina.org, sa campagne démarre pas un gros bad buzz: de Politico à TechCrunch, tout le monde ne parle que des 30.000 emplois qu'elle a supprimés à la tête de HP.

«Carly Fiorina a oublié d'enregistrer ce domaine. Alors je l'utilise pour vous dire combien de personnes elle a licenciées à HP», écrit l'auteur anonyme. Suivi de 30.000 smileys tristes. La candidate, elle, n'a déposé que carlyfiorina.com et CarlyForPresident.com.

JebBush.com à vendre

Elle n'est pas toute seule. CNN rappelle que le site du républicain TedCruz.com renvoie vers une page soutenant une réforme de la loi sur l'immigration et que HillaryForPresident.com sert de vitrine à un groupe conservateur. Le républicain Jeb Bush, qui devrait se lancer d'ici peu, n'a pas encore acheté JebBush.com et le domaine est actuellement en vente pour 250.000 dollars.

Le cybersquatting n'est pas nouveau. Récemment, Taylor Swift et d'autres célébrités ont acheté leur nom .porn afin d'éviter les mauvaises surprises. Légalement, il est souvent possible d'engager un recours pour reprendre le contrôle d'une adresse. Mais pour Carly Fiorina, le mal est déjà fait.